Accueil / SOCIETE / Massacre de Bofa-Bayote Luc Sarr explique la ‘’désolante’’ absence de Macky…

Massacre de Bofa-Bayote Luc Sarr explique la ‘’désolante’’ absence de Macky…

Jusque-là, le président Macky Sall ne s’est pas rendu dans le Sud du pays pour présenter ses condoléances aux familles des victimes de la tuerie de Bofa Bayotte. Son conseiller, Luc Sarr, explique les raisons de son absence.

 Après le drame du Daaka de Médina Gounass (30 morts) et le naufrage de Bettenty (20 morts), Macky Sall s’est déplacé, lui-même, à Gounass et à Toubacouta, pour présenter ses condoléances. Avec la tuerie de Bofa Bayotte qui a fait 14 morts, tout le monde s’attendait à ce que le Chef de l’Etat se rende dans le Sud du pays pour présenter ses condoléances aux familles des victimes. Jusqu’à présent, c’est silence radio au niveau du Palais. Macky Sall n’a pas encore daigné se rendre à Nyassia. Pourquoi ? Son conseiller politique, Luc Malick Sarr, nous donne la réponse. ‘’Le président Macky Sall n’est pas obligé. Parce que, ce qui s’est passé à Nyassia est un acte de banditisme’’, tranche net Luc Sarr.

Seydi Gassama reprend de volée Macky et Luc

Cette sortie de Luc Sarr n’a pas plu à Seydi Gassama qui s’en est pris au Chef de l’Etat. En effet, le Directeur exécutif d’Amnesty International, section Sénégal, ne semble pas partager cet avis. Pour Seydi Gassama, le conseiller politique du chef de l’Etat à tout faux. Car pour lui, ne serait-ce que pour un réconfort moral, le Président Sall devait être impérativement à Ziguinchor. «Le président devrait faire d’abord ce voyage à Ziguinchor pour témoigner sa compassion aux familles des personnes qui auraient été tuées lors de ce massacre de Bofa-Bayotte. Cela aurait également rassuré les Casamançais qui, à cet instant-là, avaient beaucoup de crainte par rapport à leur sécurité, par rapport à la reprise éventuelle du conflit», dit-il pour recadrer Luc Sarr.  D’autant plus que signale Seydi Gassama, ‘’ce qui s’est passé à Nyassia n’est pas directement lié à la guerre en Casamance’’. ‘’Le contexte de ni guerre ni paix qui y prévaut en est la principal cause. On ne peut pas dire que c’est lié uniquement au grand banditisme’’, ressasse Seydi Gassama, invitant le Chef de l’Etat à se déplacer.

Mouhamadou BA

À voir aussi

Bébé tué à Pikine: Le récit glaçant de la mère « tueuse »

L’horreur se passe à Pikine rue 10. La jeune dame de 21 ans constate l’absence …

Hlm Grand Yoff : Un enseignant retrouvé pendu dans sa chambre

Un enseignant au collège Hyacinthe Thiandoum,  âgé d’une soixantaine d’années a été retrouvé pendu dans …