Accueil / POLITIQUE / MASSIFICATION DE L’APR À GUÉDIAWAYE- Boughazelli enrôle les charretiers

MASSIFICATION DE L’APR À GUÉDIAWAYE- Boughazelli enrôle les charretiers

 Finalement, il ne laisse rien au hasard. Le député Seydina Fall alias Boughazelli a encore surpris son monde. Le Mouvement des charretiers pour la réélection de Macky Sall a été porté sur les fonts baptismaux, hier.

Son agenda politique avait marqué une trêve d’une semaine. Certainement, pour permettre à ses camarades de parti de dérouler des stratégies de mobilisation et de massification. Mais que nenni. Durant cette période, ce fut le calme plat dans la banlieue. Aucune activité politique n’a été notée chez les partisans du Président Macky Sall. Hier, avec l’Assemblée générale des charretiers du département de Guédiawaye, l’Apr sous Boughazelli continue son bonhomme de chemin. Les habitants de la cité Aliou Sow ont reçu des hôtes particuliers qui sur leurs charrettes ont arpenté les ruelles de la cité comme si on assistait à un carnaval. Rien à envier à celui de Rio. Ils étaient plus d’une centaine de charretiers à prendre d’assaut la cité Aliou Sow quartier du député apériste. Selon leur représentant, El Hadj Diop, le choix porté sur le député apériste découle « d’un constat » qu’ils ont fait sur « la ténacité et l’engagement sans failles » de ce dernier à « protéger Guédiawaye et aider les démunis. » Mais ce qui les a marqués le plus, c’est le geste de Boughazelli qui a acheté deux chevaux avec leurs montures pour deux de leurs collègues qui avaient perdu leur attelage.  Dès lors, ils comptent œuvrer désormais à côté de Seydina Fall, pour apporter leur contribution pour la « victoire de Macky Sall à la prochaine présidentielle » et prennent rendez-vous pour le 17 janvier au grand meeting où ils comptent mobiliser plus de « trois cents chevaux pour accueillir » Boughazelli.

Visiblement ému par la forte mobilisation des charretiers, « l’homme de la banlieue » comme l’ont surnommé ses visiteurs, s’est engagé à leur apporter une aide consistante et  trouver une solution aux problèmes récurrents qu’ils rencontrent. Ainsi, leur a-t-il promis, dans un bref délai, une audience avec le chef de l’État, Macky Sall.

Pape Amadou GAYE

À voir aussi

Moustapha Diémé sur les frustrations après remaniement « Les pressions et chantages sont inadmissibles »  

Le Réseau pour le Développement et la Liberté (RDL), s’est réuni sous la présidence de …

Khalifa Sall ne sera pas présent à la barre

C’est un pourvoi en cassation pour l’annulation de la procédure. Et selon Me El Mamadou …