Accueil / SPORT / Matchs amicaux Santi Ngom, Dabo… Semaine de premières !

Matchs amicaux Santi Ngom, Dabo… Semaine de premières !

Plusieurs joueurs, notamment binationaux, vont effectuer leurs premiers pas avec une sélection africaine ces jours-ci, à l’occasion des matchs amicaux de mars. Tour d’horizon non-exhaustif.

Comme souvent à cette période, pour leur première sortie de l’année, les sélections africaines vont se présenter avec de nouveaux visages à l’occasion de cette semaine de matchs amicaux. Même les qualifiés pour le Mondial 2018 n’ont pas pu résister à la tentation d’inclure de nouvelles têtes à moins de trois mois du coup d’envoi de la compétition. Ce constat se vérifie particulièrement avec la Tunisie qui vient de recruter pas moins de 4 binationaux : Mouez Hassen (gardien, Châteauroux), Yohan Benalouane (défenseur central, Leicester), Ellyes Skhiri (milieu, Montpellier) et Saîf-Eddine Khaoui (milieu offensif, Troyes) !

A priori, tous ces joueurs disposent de réelles chances de faire le voyage en Russie, même si cela suscite forcément quelques polémiques, certains y voyant un danger pour l’unité du groupe, d’autres estimant que ces recrues privent des joueurs plus méritants qu’eux, qui ont pris part aux qualifications, d’une place pour la phase finale. Le cas Benalouane, qui a décliné les appels du pied des Aigles de Carthage pendant des années avant d’accepter ce mois-ci, fait notamment beaucoup jaser.

Les Mondialistes, mais pas seulement

Pour les autres mondialistes, la retouche est moindre. Côté marocain, les premiers pas en A d’Ayoub El Kaabi, révélation du CHAN 2018 qu’il a remporté à domicile en terminant meilleur buteur et joueur, seront tout de même très attendus, le buteur ayant une vraie carte à jouer pour gagner sa place parmi les 23. Retrouver Santy Ngom, qui a découvert la Ligue 1 cette année à 25 ans avec Nantes (12 matchs joués, 1 but), avec le Sénégal, représente davantage une surprise. Les chances du Canari dans un secteur offensif concurrentiel semblent minces, mais celui-ci jouera sa carte à fond. L’Egypte (Hussein El-Shahat) et le Nigeria (Junior Ajayi, Stephen Eze, Gabriel Okechukwu) accueillent également des nouveaux venus.

Pour les autres, les premiers pas du milieu de terrain Jean-Eudes Aholou, excellent avec Strasbourg, avec la Côte d’Ivoire, seront très attendus. Idem pour son compère alsacien, l’attaquant Stéphane Bahoken, avec le Cameroun. De son côté, le Mali continue de s’appuyer sur sa jeunesse triomphante en incluant Aly Mallé et Abdoul Karim Danté dans le groupe pour la première fois. Mais le premier à fêter ses grands débuts sera ce jeudi le milieu de terrain de la Fiorentina, Bryan Dabo. Éligible également avec la France et le Mali, l’ancien Stéphanois, âgé de 26 ans, a opté pour le Burkina Faso. Une première très attendue !

Afrik-foot

À voir aussi

Nouveau contrat: La Fsf pose ses conditions à Aliou Cissé

Les termes du premier contrat signé le 5 mars 2015 remplis, avec les quarts de …

MONDIAL : L’équipe-type des joueurs les mieux notés de la compétition

11. Thibault Courtois (7/10) Son match étincelant face au Brésil est symbolique de son Mondial. …