People

Mathieu Valbuena « pris pour un c-n » par Karim Benzema : « Je ne peux pas défendre l’indéfendable »

  • Date: 27 novembre 2015

Mathieu Valbuena s’est enfin expliqué sur l’histoire de chantage au sujet de sa sextape. Blessé, il n’a pu s’empêcher d’exprimer sa profonde déception face au comportement de Karim Benzema.

Voilà plusieurs semaines qu’une histoire de sextape donne des sueurs froides à Mathieu Valbuena. Pire encore, c’est un de ses coéquipiers -Karim Benzema – qui a été mêlé à l’affaire et placé en garde à vue.

Mais alors que le joueur de foot restait silencieux sur cette affaire de chantage assez délicate, c’est au magazine Le Monde qu’il a décidé de parler pour la toute première fois. Et autant vous prévenir, il ne défend pas l’ex flirt de Rihanna…
Trahison
Selon lui, si Karim ne lui a pas dit très clairement de payer pour récupérer la vidéo, c’était presque tout comme : « inciter, ça veut dire : ‘Il va falloir que tu payes’ Indirectement » a-t-il déclaré au journaliste. Il n’a pas caché non plus sa profonde déception lorsqu’il a entendu la conversation téléphonique entre son ancien ami et Karim Zenati : « Forcément tu es déçu, plus que déçu. Ses propos témoignent d’un manque de respect. Moi, je respecte tout le monde, mais là, j’ai l’impression de me faire prendre pour un con… A un moment, je ne peux pas défendre l’indéfendable. Même à mon pire ennemi, je ne ferais pas ça ».
Une chose est sûre, la relation entre Mathieu et la star du ballon rond est perdue à jamais « Je ne peux être que très très très déçu, et constater que la relation avec Karim, elle n’est pas aussi sincère qu’il pouvait peut-être le prétendre ». C’est à se demander comment ils vont faire pour rejouer un jour ensemble…
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15