Accueil / ECONOMIE / Mbacké : 100 millions pour financer les projets des jeunes du département

Mbacké : 100 millions pour financer les projets des jeunes du département

Le ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang a que le gouvernement sénégalais prévoit une enveloppe de 100 millions de francs CFA pour le financement des projets des jeunes du département de Mbacké. M. Niang, qui a en fait l’annonce lors d’un forum sur l’emploi des jeunes dudit département, a rappelé que ce financement était une promesse du président de la République, Macky Sall. Celui-ci avait en effet demandé à l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes   de trouver des solutions au problème de l’emploi des jeunes à Touba, une ville d’un million d’habitants dont 60 % de jeunes qui s’activent dans le secteur informel.Certes, il faut rappeler les difficultés ici à Touba. Le pourcentage de jeunes non qualifiés est plus élevé que la moyenne nationale, puisque nous sommes dans l’ordre de 53% des jeunes dans le marché de l’emploi et qui n’ont pas de qualification a notamment relevé Mame Mbaye Niang. A ce propos, il a indiqué que la solution proposée par l’ANPEJ consiste à accompagner les jeunes qui ont décidé de développer l’auto-emploi à travers des projets déjà ficelés ou en élaboration, pour qu’ils puissent accéder rapidement à un financement. Nous allons, dit-il, plafonner les projets (maximum à 2 millions de FCFA) pour impacter plus de jeunes porteurs de projets ambitieux et leur donner l’opportunité de démarrer leurs activités ». Cependant, il a demandé aux jeunes de Touba de présenter des projets porteurs, générateurs d’emplois et rentables.’Ceux qui ne respectent pas ce principe seront soumis à la loi. C’est de l’argent public et on ne peut le distribuer sur la base d’humeur, de sentiment ou d’appartenance. C’est un projet qui est destiné à l’ensemble des jeunes sénégalais », a-t-il prévenu.

Avec Aps

À voir aussi

Pose de la première pierre du futur port minéralier de Sendou-Bargny Le Ministre Oumar Gueye rassure les populations

Après les destructions de certaines maisons de Sendou qui avaient entrainé des mécontentements et une …

Cogestion des ressources marines et cotières Les acteurs pour les meilleures pratiques d’une pêche durable

Dakar abrite depuis hier un atelier sous régional de formations sur les meilleures pratiques de …