Accueil / GRANDE UNE / Mbagnick Diop: “Les Cauris d’Or sont incontournables”

Mbagnick Diop: “Les Cauris d’Or sont incontournables”

Le Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal (Meds) et Président du Groupe Promo Consulting a été, ce samedi, l’invité du Grand Oral. Mbagnick Diop, pour ne pas le nommer, est longuement revenu sur la 15e édition des Cauris d’Or, prévue le samedi 20 avril prochain. Morceaux choisis.

 

Nous sommes à une semaine de la plus prestigieuse soirée en Afrique, les Cauris d’Or, prévue le samedi 20 avril prochain. Cette année correspond à la 15e édition et vous comptez, nous souffle-t-on, mettre les petits plats dans les grands ?

C’est toujours pour moi un plaisir de parler des Cauris d’or. Nous sommes à la 15e édition et 15 ans c’est beaucoup. C’est peu mais c’est beaucoup pour un événement aussi prestigieux. Les Cauris, c’est un phénomène qui suscite énormément d’intérêt, d’engouement. Nous allons vers la 15e édition et nous attendons énormément d’invités qui viennent des quatre coins du monde. Nous sommes en train de le préparer techniquement, matériellement et scientifiquement. Je pense que toutes les décisions ont été prises pour offrir aux Sénégalais, à l’Afrique, au monde entier, un événement digne de ce nom.

Au-delà de l’aspect solennel, nous avons aussi le côté festif des Cauris qui fait sa particularité. Cette année, qu’est-ce que vous promettez à ceux qui attendent, chaque année, les Cauris ?

 Comme vous le dites, les Cauris c’est une alchimie. Vous avez les hautes autorités du pays, du continent. Vous avez les grands décideurs économiques et financiers. Donc, c’est une alchimie et c’est toutes les catégories de personnalités et de secteurs confondues. Il y a cette partie solennelle, mais aussi il y a cette partie féerique, cette partie glamour, cette partie paillette que les grandes dames adorent. Je disais à quelqu’un qu’il y a de grandes dames qui ne sortent qu’à l’occasion des Cauris parce que c’est un grand événement. Nous avons pris toutes les dispositions comme d’habitude. Sur le plan artistique, j’ai désigné mon jeune frère, Ndiaga Ndour, comme directeur artistique. C’est lui-même qui l’a assuré depuis 7 ans. Donc, c’est une scène dernière génération qui sera mise en place. Pour la décoration aussi, nous allons innover. On va essayer de faire en sorte que les Cauris soient un spectacle digne des grandes cérémonies à dimension internationale comme les Oscars, le festival de Cannes, les Cesars, etc. Nous avons réussi à les hisser assez haut parce que 15 ans après, les Cauris suscitent autant d’intérêt et d’engouement. C’est la seule cérémonie en Afrique où, à quelques semaines de l’événement, il n’y a plus une seule place disponible. Vous voyez que c’est un succès et nous travaillons aussi à maintenir ce succès-là. Dieu merci, grâce à vous, grâce à toutes les équipes, nous arrivons toujours à hisser la barre très haut malgré qu’on est plagié, qu’on est copié et tout. Mais je vous dis que “l’Authentique”, “l’Original”, “l’Incontournable” sont les Cauris d’or. Je pense que toutes les personnes, les personnalités, les décideurs acceptent aujourd’hui et considèrent, respectent les Cauris et vous verrez, les Cauris, cette année, c’est de grandes institutions, de grandes entreprises, de grands leaders qui seront à Dakar pour recevoir ce prix tant convoité qu’est le Cauris d’or.

Les éditions précédentes ont été toutes exceptionnelles, mais cette 15e promet de l’être encore plus. Qu’est-ce qu’elle aura de si particulier par rapport aux autres ?

La 10e édition a été exceptionnelle parce que c’était la 10e édition. On avait 1.500 convives dans le chapiteau. Il y avait 1.500 à l’extérieur et donc plus de 3.000 personnes qui voulaient assister à cette soirée. Ça n’existe nulle part ailleurs, même en France où j’organise les African Leadership Awards, à New York où j’organise la Diaspora des affaires, maximum c’est 500 couverts. On a réussi à lever la barre jusqu’à 1.500 couverts avec un service concomitant de 1.500 personnes. C’était la 10e édition et nous tendons vers cela pour la 15e édition parce que nous sommes sollicités actuellement par tout le monde. Tout le monde veut participer à cette cérémonie. Je pense qu’il est important de souligner ce fait là : qu’un événement puisse fédérer autant d’acteurs qui viennent d’horizons différents. Nous allons essayer d’offrir un spectacle digne de ce nom, comme nous savons le faire avec une organisation parfaite, un timing parfait avec un fil conducteur respecté. Je pense que c’est ce qui fait le succès des Cauris d’Or.

Vous avez choisi, cette année, le thème “L’incontournable”, Pourquoi ?

Si vous vous rappelez depuis 7, 8 ans, chaque année, nous choisissons une thématique. L’année dernière, nous étions sur L’Original et avant cela nous étions sur les Valeurs du succès. Ensuite, il y a la Référence puis le Sacre de l’excellence, etc. Chaque année, nous essayons de réussir sur une thématique. L’année dernière ; on avait mis L’Original parce que tout simplement, dès fois on est frustré de voir tellement de copies des Cauris et que les gens n’ont pas cette honnêteté intellectuelle de se rapprocher de nous. On peut les encadrer, les conseiller et tout. Mais, on voit tellement de concepts qui sont des copies parfaites des Cauris d’Or. Cela nous flustre. C’est pourquoi l’année dernière, nous avons choisi “L’Original”. Cette année, on a pris la thématique “L’incontournable” parce que tout simplement, les Cauris sont incontournables. C’est un événement incontournable et tout citoyen normal a envie d’aller participer aux Cauris parce qu’il y a tout ce dont on rêve dans la vie dans cet événement-là. On essaye toujours de garder des thématiques qui collent avec l’événement (…). Les Cauris, c’est aussi la référence parce que quand vous entrez dans le bureau d’une grande personnalité, vous voyez le Cauris d’Or. Un pays a besoin de référence, de symbole, de leader. Les Cauris c’est aussi la générosité, c’est de pouvoir magnifier le travail de l’autre, de l’encourager de son vivant.

Les Cauris sont copiés de partout. Que ressentez-vous ?

Je vais vous racontez une anecdote. Le Président Macky Sall, il y a quatre ans, lorsqu’on a décidé de multiplier le prix des couverts, m’a dit tu penses que tu auras autant de monde comme avant ? Je lui ai dit oui. Il m’a encore dit que c’est vrai que les Cauris sont exceptionnels, même en tant que Président de la République, des gens me sollicitent pour des cartons d’invitation pour les Cauris. Je pense qu’il y a la main de Dieu, la main de Cheikh Ahmadou Bamba, la main de tous les Saints de ce pays parce que c’est quelque chose d’extraordinaire. Partout où vous allez, on parle des Cauris. Avec les Cauris, on a fait éclore beaucoup de talents. Ce sont des dizaines et des dizaines de personnalités qu’on a eu à honorer et, Dieu merci, tous ceux qui ont eu l’opportunité de recevoir un Cauris, ça a fait booster leurs carrières et leurs activités partout dans le monde.

En mettant sur pied les Cauris, avez-vous atteint votre objectif ?

Les Cauris sont extrêmement positifs. Vous savez, en Afrique, c’est très difficile lorsque vous initiez un concept ou quelque chose parce qu’il y a trop de critiques. Les premières années on a été critiqué. Mais 15 ans après, cet événement suscite autant d’intérêt et d’engouement. On est en train de faire les réservations d’hôtel et 70 personnes qui viennent de l’étranger ont été confirmées. C’est quelque chose d’exceptionnelle pour un Sénégalais, un Africain. On devrait être fier d’avoir initié un concept qui, aujourd’hui, fédère le monde entier. C’est mon mérite, mais c’est aussi le mérite de toutes les équipes qui ont travaillé avec moi. Pour tous ceux qui sont honnêtes, ils savent que les Cauris, c’est un événement majeur.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Affaire Petrotim : Le Dg de Petrosen convoqué à la Brigade des affaires générales

Mamadou Faye, Directeur général de Petrosen, est convoqué à la Brigade des affaires générales (Bag) …

Kolda : Un médecin se suicide d’une balle dans la tête

Dr Mamadou Moustapha Lèye, 34 ans, en service au dépôt pharmaceutique s’est suicidé en se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.