telechargement

Mbagnick Diop :  » Le système de franchise facilite la montée en compétant »

Le système de franchise facilite la montée en compétence au niveau local, a soutenu, mardi à Dakar, le président du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), Mbagnick Diop.

’’La taille de notre marché national est limité, cela handicape les PME [petites et moyennes entreprises] nationales dans l’exploitation des économies d’échelle, dans leur capacité à offrir des biens et services à des prix compétitifs’’, a-t-il diagnostiqué.

M. Diop intervenait lors d’un business breakfast axé autour du thème : « La franchise, un nouveau levier d’optimisation du développement des PME sénégalaises face aux défis de croissance du PIB national ».

Pour lui, le recours à la franchise peut aider le consommateur sénégalais à avoir accès à des biens et services de standard international. Selon lui, derrière les franchises se cache en réalité une recherche de performance très poussée qui présente de formidables opportunités pour les PME africaines et pour toute puissance publique.

D’après le ministre délégué en charge du Budget, Birima Mangara, les franchises ont toujours été une activité en filigrane au Sénégal. Selon lui, cette rencontre est une occasion de discuter de ce thème combien important pour les PME et l’économie du pays.

Pour lui, les systèmes des franchises offrent aux PME et PMI (petites et moyennes industries), « des opportunités qu’il faudra saisir pour développer leurs activités. Il estime nécessaire l’existence de systèmes des réseaux pour que les franchises soient dans une logique gagnant-gagnant.

’’La plupart de temps, le problème dans notre pays se situe dans le fait que le franchiseur ne met pas à la disposition des franchises des outils nécessaires’’, a pour sa part déploré l’expert financier, Ibrahima Sow.

Il relève quelques obstacles liés à la franchise des PME, notamment, le coût élevé des droits d’entrée et des commissions et la mauvaise adaptation par rapport aux réalités du marché local. Il a également cité le problème lié à l’insuffisance de protection du franchiseur dans le cadre des relations contractuelles.

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …