Accueil / ACTUALITES / Mbagnick Diop, Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal – «Nous devons rassurer les investisseurs potentiels»
Mbagnick Diop président du MEDS

Mbagnick Diop, Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal – «Nous devons rassurer les investisseurs potentiels»

A l’heure actuelle, l’Afrique se fait remarquer par l’instabilité créée par le terrorisme. Cette situation ne favorise pas une baisse des risques perçus sur le continent. Le mouvement des entreprises du Sénégal, en partenariat avec le cabinet Deliotte, s’est penché sur la gestion des risques pouvant freiner l’élan des investisseurs potentiels.

«Ils représentent 47%,  ces entreprises qui perçoivent un danger à investir au Sénégal», a dit  Mbagnick Diop.  Cela est dû au fait que ces entreprises disposent de mauvaises informations et d’orientations fournies par les médias internationaux. «Les risques au Sénégal et en Afrique sont surévalués ou parfois même erronés», fustige-t-il. En effet, les chiffres d’une étude d’Ernest & Young indiquent que 86% des entreprises déjà implantées en Afrique soutiennent que «le continent africain constitue une attraction qui va s’améliorer dans les trois prochaines années». Le président du Mouvement  des entreprises du Sénégal, Mbagnick Diop, s’appuie sur cette étude pour dire que «c’est un défi crucial de sensibiliser les décideurs économiques  et financiers, pour rassurer les investisseurs potentiels». Pour gagner ce défi, le président du Mdes estime que le continent africain ne peut compter que sur ses potentialités humaines, notamment dans le domaine de l’entrepreneuriat. «Nous devons être les émetteurs du continent et de notre pays auprès des investisseurs internationaux pour leur faire comprendre qu’entre  les risques qu’ils perçoivent et les risques réels, il y a une grande différence», soutient M. Diop.  Certes l’Afrique est dans une dynamique de croissance et le Sénégal dispose d’une diversité de partenaires, mais pour gagner la confiance des entreprises encore réticentes, Mbagnick Diop propose une «stratégie de gestion des risques».  Ce, afin  «d’offrir aux entreprises des gages de sécurité pour leurs financements». Et comme pour lancer un défi aux investisseurs, Mbagnick Diop invite ceux d’entre eux intéressés  par les potentiels du continent «à venir voir nos formidables opportunités». Il met sur la table le dernier rapport du Fonds monétaire international, qui place les pays de l’Afrique en 6ème position des pays où se sont opérées le plus de réformes, avec un taux  élevé de croissance économique.

 

rewmi.com avec l’Observateur

À voir aussi

Une grève des aiguilleurs paralyse le trafic à l’Aibd

Le trafic est perturbé depuis jeudi soir à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass …

Le « Gouvernement du Sénégal » finance l’entrée en politique du frère du Président Sall

REWMI.COM- Ady Sall, l’autre petit frère du Président Macky Sall va soutenir activement son Grand …