téléchargement (1)

MBAO Abdou Karim Sall offre un puits aux femmes maraîchères

Les femmes maraîchères de Mbao peuvent pousser un ouf de soulagement. Le problème d’eau auquel elles étaient confrontées durant de longues années est définitivement réglé, aujourd’hui. Elles ont réceptionné, hier, un puits fonctionnel pour leurs cultures maraichères. Et ce puits porte les empreintes du Dg de l’Artp, Abdou Karim Sall, qui vient ainsi honorer une promesse qu’il avait faite aux braves femmes du GIE « Fekke Fathie » avant le référendum.

L’eau coule désormais à flots dans la forêt classée de Mbao où le Directeur général de l’Artp a réceptionné  un puits  au profit du GIE « Fekke Fathie » qui compte en son sein 52 femmes productrices de légumes.  L’objectif est de moderniser leur périmètre maraîcher afin de mieux rentabiliser les productions. En recevant l’ouvrage, le Coordonnateur départemental  de l’Apr magnifie le sens de son action par les instructions données par le chef de l’État en assistant les populations.  « De braves femmes travaillent, pendant toutes les saisons, sans soutien. Il est de notre devoir de les appuyer  afin qu’elles puissent contribuer au développement local. Désormais, le problème de l’eau auquel elles  sont confrontées n’est plus qu’un vieux souvenir », dira-t-il. Avant de renchérir : « Ces femmes qui s’activent dans la culture maraîchère sont incontournables dans l’économie de la localité ». À travers ce geste, poursuit-il, « je pose les jalons d’une culture politique plus crédible avec la satisfaction de la demande sociale ».

Le Directeur de l’Artp, qui ne se contente pas seulement d’offrir un puits,  a promis d’accompagner les bénéficiaires pour écouler leurs produits et leur faciliter l’accès aux intrants en vue de l’augmentation des rendements et une bonne commercialisation.  Selon lui, « cette zone fait partie des localités où la culture maraichère occupe une place importante ». À l’en croire, « la réalisation de cet ambitieux ouvrage repose sur la mise en œuvre d’un important programme d’investissement humain, à même d’impulser une dynamique de croissance forte et soutenue ». Très touchée par ce geste, la présidente du Gie, Bamby Dieng, a promis  son soutien et celui de ses troupes pour les combats politiques à venir en soutenant le président Sall. Selon elle, ce don est venu à son heure et que désormais toutes les femmes et le Gie qu’elle dirige vont pouvoir mener leurs activités dans les règles.

Sous ce rapport, le Dg de l’Artp a demandé à tous les militants et responsables d’accueillir et d’ouvrir leurs portes aux nouveaux adhérents à l’Apr. Il a révélé que le président Sall a décidé d’adopter un nouveau modèle de développement pour accélérer la marche du pays vers l’émergence.

Sada Mbodj

Voir aussi

telechargement-5

ÉRECTION D’UNE BUVETTE SUR LA CORNICHE Aby Ndour persiste, Atépa annonce une plainte…

Entre Aby Ndour et l’Association Sos Littoral, la guerre est à son paroxysme. Atépa a …