Accueil / SOCIETE / MBEULEUKHÉ- La sale guerre des clivages À moins de 72 heures du premier Gamou, la tension est vive dans la cité religieuse.

MBEULEUKHÉ- La sale guerre des clivages À moins de 72 heures du premier Gamou, la tension est vive dans la cité religieuse.

L’alerte que nous avions faite, hier, ne s’est pas fait attendre. En effet, tout est parti de la séance de « Set Sétal » (nettoyage) initiée pour la deuxième fois du genre par Seynabou Ndao, une femme politicienne de Mbeuleukhé, qui après avoir milité dans  la CRC d’Aliou Dia a viré maintenant dans Bokk Guis Guis de Pape Diop ancien Maire de Dakar. Ainsi, en prélude de leur Gamou du 16 janvier 2016 à Mbeuleukhé, la dame Seynabou Ndao issue du camp d’Abib Dia, fils aîné du Khalife, qui tient le Gamou de Mbeuleukhé, le samedi 16 janvier 2016, dira que comme la cité compte accueillir des fidèles, elle opte d’assainir le lieu. Mais le Maire de Mbeuleukhé, Aliou Dia, à la surprise générale de Seynabou Ndao et Cie a publié  un arrêté municipal, hier mardi. Dans son arrêté, Aliou Dia interdit toute manifestation ou activité à l’intérieur de la cité religieuse de Mbeuleukhé. Très remontée, Seynabou Ndao qui conduisait les opérations de nettoiement demande à ses compagnons d’assainir les devantures de la grande mosquée de Mbeuleukhé et le domicile du khalife.

Pour rappel, l’arrêté du Maire interdit de toucher tout ce qui est édifice public dans le milieu. Après l’assainissement, Seynabou Ndao a tenu un point de presse pour fustiger l’attitude d’Aliou Dia qu’il qualifie de politicien avant d’ajouter que ce dernier est l’instigateur du climat délétère qui prévaut, en moment, dans la cité religieuse. Et Seynabou Ndao de révéler que le 23 janvier 2016, en lieu et place d’un Gamou Aliou Dia compte organiser un meeting politique.

Toutes nos tentatives de joindre Aliou Dia pour recueillir sa version sont restées vaines. Toutefois, ses proches diront qu’Aliou Dia n’est pas l’égal de Seynabou Ndao, car il la dépasse de loin. Poursuivant, ils ajoutent que ce dernier fera une sortie dans les jours qui suivent pour apporter une réplique cinglante à la dimension de l’offense. Selon toujours les partisans d’Aliou Dia, la place de la grande mosquée n’est pas concernée par le « Set Setal » que tenait Seynabou Ndao. Il faudra souligner que c’est sous la supervision des forces de l’ordre que ledit « Set Sétal » s’est déroulé. Les jours à venir nous édifierons sur cette situation qui commence à inquiéter les habitants de cette cité religieuse, havre de paix et de recueillement spirituel.

Samba Khary Ndiaye        

À voir aussi

ZIARRA ANNUELLE DE KOUCOTO La délégation officielle snobée par le Khalife…

Koucoto est en colère contre l’Etat. Au cours de la cérémonie officielle d’ouverture tenue pour sa …