Accueil / ECONOMIE / Mboumba: Le Puma injecte 30 millions pour réhabiliter la canalisation

Mboumba: Le Puma injecte 30 millions pour réhabiliter la canalisation

30 millions de nos francs, c’est le montant que le Puma a injecté pour la réhabilitation de la canalisation du périmètre maraîcher de Mboumba. Son coordonnateur, Moussa Sow, pour expliquer cette action, a soutenu que c’est au bout d’un processus qui les a menés auprès du groupement féminin « Nafooré », leur permettant de découvrir l’excellent travail qui est accompli en matière de maraîchage, en matière donc d’agriculture et d’organisation. Ce qui les a poussés à venir apporter l’appui du Puma pour véritablement optimiser l’excellent travail qui se fait ici. « Il faudrait la main de l’Etat, à travers Puma, pour aider à bonne exploitation de ce périmètre de 10 hectares. C’est un exemple à suivre par tous les groupements féminins qui existent dans cette zone frontalière. C’est une zone dont les potentialités hydro-agricoles sont énormes. Dans notre programme, nous avons une matrice d’action à réaliser dans ce domaine et qui est extrêmement important ». Pour sa part, la présidente du groupement féminin « Nafooré » de Mboumba, Maïmouna Ndiaye, a remercié le Puma. « Nous ne pouvons que remercier le Puma qui nous a appuyées pour faire face à nos difficultés dont l’extension de ce périmètre de 10 hectares qu’on arrive pas à tout exploiter. Avec cette canalisation, on va exploiter tout ce périmètre maraîcher. La production et le rendement seront améliorés. Et si le coordonnateur a choisi notre association comme structure de référence, structure modèle dans le département, c’est grâce à l’engagement et à la détermination de ces braves femmes regroupées autour de cette association de 600 membres », a-t-elle dit. Il faut dire que depuis la création de ladite association en 2004, elles ont exploité 5 hectares de gombo, de bissap, d’oignons, etc. « Nous avons eu également un crédit revolving avec un capital de 600.000 F en 2004. Actuellement, on est à plus de 11 millions de crédit revolving. Nous avons construit, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, le centre polyvalent des femmes qui constitue notre siège. Nous avons construit une salle de classe avant de terminer la construction du lycée de Mboumba.», a encore dit la Présidente.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Denrées alimentaires: Les importations atteindront 110 milliards de dollars en 2025

La  création de zones de transformation des cultures de base vont permettre aux pays africains de …

Les cours flirtent avec les 80 dollars le baril

Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance …