Accueil / Education / Mbour : les 115 meilleurs élèves du lycée Demba Diop fêtés

Mbour : les 115 meilleurs élèves du lycée Demba Diop fêtés

Quelques 115 élèves du lycée Demba Diop de Mbour (ouest) ont, dans le cadre d’une journée de l’excellence, été primés ce week-end pour leurs performances scolaires réussies dans l’année académique 2016-2017, a constaté l’APS.

 « Ils (les récipiendaires) ont bien su choisir le bon moment pour se mettre au travail et, à la place du football, les films et autres divertissements, ont préféré apprendre leurs leçons, consentir des sacrifices, (…) pour être meilleurs » a soutenu le proviseur du lycée Yankhoba Niassy.

M. Niassy a fait de ces 115 élèves « des modèles qui ont honoré toute la communauté éducative du lycée Demba Diop ».

La journée d’excellence axée sur le phénomène de l’émigration clandestine est soutenue par l’Association des anciens « normaliens » de Mbour.

Le thème « mûrement réfléchi » ne relève pas du hasard car devant aider à « fouetter l’orgueil, l’envie, l’ambition » chez les élèves du lycée Demba Diop qui ont obtenu 45 mentions au dernier examen du baccalauréat, a dit M. Niassy.

Pour le président de l’Association des anciens « normaliens » de Mbour, Gallo Mbengue, ses camarades ont accepté d’accompagner la manifestation pour « récompenser et encourager tous les élèves à bien travailler ».

« Nous célébrons l’excellence, mais aussi et surtout le culte de l’effort soutenu et le désir de se surpasser et d’aller toujours le plus loin possible (…), a dit M. Mbengue.
Selon lui, « être autonome, domestiquer le monde par la maîtrise d’une langue, de la mathématique, des sciences et techniques, tout en conservant toutes ses valeurs identitaires est un long processus, un labyrinthe où les risques de se décourager ou d’abandonner sont à chaque bout de situation de vie traversée, pour ne pas dire après chaque composition », a souligné Gallo Mbengue.

À voir aussi

Enseignement supérieur privé : Des centaines d’étudiants jetés dehors

Ils seront des centaines d’étudiants à devoir, dorénavant, stopper leur formation. Le Cadre unitaire des …

Louga : Le « Ubi tey Jang tey » plombé par la dure conjoncture économique

Le concept « Ubi tey Jang tey » n’a pas trouvé écho du côté populations. L’absence des …