ACTUALITE

Me Assane Dioma Ndiaye : « Habré ne risque pas la peine de mort (…) le procès sera au dessus de tout soupçon de violation des droits de la défense »

  • Date: 19 juillet 2015

Inculpé pour actes de torture, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, Hissène Habré risque tout sauf une peine de mort. L’assurance est de Me Assane Dioma N’diaye. Inscrit au barreau depuis 1988, Président de la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) et  ex- Président de l’ONDH, l’invité du Grand Jury sur la RFM a tenu à rappeler, de manière évidente que « la justice pénale internationale n’accepte pas la peine de mort, et le Sénégal qui abrite ce procès, a aboli la peine de mort depuis longtemps. » 

Tout de même, l’avocat se réjouit de la tenue de ce procès sensé lutter contre l’impunité, d’autant plus que jadis l’Union Africaine avait la maladroite réputation d’être considérée comme « un syndicat de Chefs d’Etat Africains ». Assane Dioma N’diaye de rester convaincu que le procès se fera avec le respect impérial des droits de la défense. « Le challenge est ailleurs. Et il est important qu’à travers ce procès, on montre qu’on n’est pas là pour violer des droits. Il est hors de doute que ce procès sera au dessus de tout soupçon de violation de droits de la défense.»

L’avocat des victimes de Habré assure un respect intégral des droits de l’ex-Chef d’Etat Tchadien, étant entendu que « le procureur a l’obligation, au-delà des vicissitudes du procès, d’apporter les preuves de la culpabilité de l’inculpé.»  Partant du fait que « ce procès est quelque chose d’inédit », il se félicitera du fait que « les juges vont être extrêmement indépendants, nonobstant les contributions diverses notées. »

Par rapport à Idriss Déby que certains souhaiteraient voir comparaître, Assane Dioma N’diaye précise que « le rôle de la justice pénale internationale n’est pas de juger tous les coupables, tout un Gouvernement », mais juste le présumé coupable principal, rappelant que  «  les victimes n’avaient d’autre moyen que de viser personnellement Hissène Habré, au Sénégal » et en tant qu’ex-Président de la République.

Avec Dakaractu

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15