9811929-15854809

Me Ciré Clédor Ly menaçant :  » Malgré qu’il ait purgé sa peine et qu’il devait être libéré depuis le 27 passé, le prisonnier Jonh Obi est toujours maintenu en prison à Saint-Louis sans raison « 

C’est un Me Ciré Clédor Ly noir de colère qui a joint Dakaractu pour s’offusquer des conditions de détention de son client le nigérian John Obi en prison depuis plus de 9 ans. Selon Me Ciré Clédor Ly, son client a été arrêté pour trafic de drogue. « Condamné, il a purgé sa peine et tout son argent a été saisi par la douane sénégalaise. De Dakar où il était, il a été transféré à Saint-Louis. A la fin de sa peine, ils sont revenus pour dire que l’argent avec lequel il a été arrêté, était du blanchiment d’argent. Ils l’ont condamné à une peine de 3 ans encore. Au moment où il devait finir de purger ses trois années de plus en prison, ils sont revenus une nouvelle avec une contrainte par corps pour une accusation non fondée car se basant juste sur une simple lettre du Procureur général et il a encore purgé 1 an de plus. Depuis je cours derrière le Procureur de la République, le procureur général et la présidence de la République pour obtenir un référé comme la loi le lui autorise, mais je n’ai jamais eu d’audience. Une lettre du procureur général ne peut légalement justifier une contrainte par corps qui obéit à des règles. Et John n’a jamais accédé au juge compétent pour qu’il soit statué sur la légalité de cette détention malgré des échanges avec la présidence qui a une commission juridique. Pour terminer, ils lui ont collé de la corruption en disant qu’il nourrissait les gardes et les prisonniers. Il a pris une amande de 6 mois pour cela, qu’il a purgé. N’étant pas satisfait de ces 6 mois, ils ont fait appel mais le juge ne les a pas suivi. Il devait normalement sortir de prison depuis le 27 dernier mais il est toujours maintenu en prison sans raison alors qu’il devait être notifié de son papier de sortie. On le laisse en prison alors qu’il a fini sa peine sans s’occuper de lui. Je lance alors un appel au ministre de la Justice et à celui de l’Intérieur de prendre leurs responsabilités car un détenu qui a fini de purger sa peine, ne doit en aucune façon être retenu en prison. Il a été jugé et condamné alors conformément à la loi, quand il finit sa peine, il doit être libéré. Mais là il est toujours maintenu en prison sans motif. Je crains pour sa vie et pour sa sécurité c’est pourquoi dès demain je vais aller voir les organisations des droit de l’Homme pour qu’elles s’occupent de cela. Je vais aussi saisir la CEDEAO en procédure d’urgence s’il n’est pas libéré. J’ai saisi le ministère de la Justice alors je suis là en attente de réponse. Si les autorités veulent l’expulser du pays, elles n’ont qu’à le dire pour que personnellement je le raccompagne jusqu’à l’aéroport pour qu’il rentre chez lui. Il est nigérian alors un citoyen de la CEDEAO. Je suis là actuellement à Saint-Louis et je ne le trouve avec aucun papier alors que légalement il est libre. »
Rappelons que le nigérian John Obi avait été arrêté à l’aéroport de Dakar le 14 Juin 2007. Selon les gendarmes de la Section Recherches, il était en possession de 21 kgs de cocaïne répartis en 89 boulettes et 20 briques et de 125 millions CFA ; il avait alors transigé avec la douane Sénégalaise à hauteur de 70% de la somme saisie. D’où le fait que ses conseils réfutent la tentative de blanchiment…

Voir aussi

presi-juppe-1-1

Le Président du MEDS, invité d’Alain Juppé à Bordeaux

Ce sont les perspicaces radars de Rewmi Quotidien, déployés au pays de Gaulles, qui nous …