index

Me Djibril War  » le Président ignore que la vie d’un parti dépend de ses cadres

Le directeur de l’École du parti Apr estime que le volet formation, fondamental pour la vie du parti, n’est pas bien pris en compte dans le fonctionnement de la formation politique au pouvoir. « L’Apr a prévu dans ses statuts une école du parti. Il y a une organisation et un fonctionnement. Mais le problème est que les conditions n’existent pas. Lorsque nous étions dans l’opposition, nous faisions des formations. Mais une fois que nous avons accédé au pouvoir, nous avons régressé. Et cela se fait sentir dans les débats où on sent des carences », fait-il constater dans les colonnes de l’Observateur qui consacre un dossier à la formation des militants.
« Le drame, poursuit-il, c’est qu’aussi bien au niveau des jeunes qu’au niveau des cadres, il y a des carences. Il y a de quoi avoir peur. Parfois on a honte quand on suit des débats dans lesquels nos jeunes sont invités. Ils ne peuvent même pas parler à la première personne du singulier. Quand on les voit dans les débats, on a envie de creuser la terre pour entrer dedans », a fustigé Me Djibril War. Regrettant que la Cojer organise une session de formation à son insu, en tant que directeur de l’École du parti. Me War indexe la responsabilité du président Macky Sall à qui il informe avoir soumis « un plan de travail et de fonctionnement qui est resté sans suite. Le président Macky Sall, poursuit-il, « ignore que la vie d’un parti au pouvoir dépend de ses cadres. Le jour où il se rendra compte de l’intérêt de la formation pour les militants, ce sera trop tard. Le président Macky Sall a sacrifié le volet formation qui est fondamental », a-t-il dénoncé.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …