me_madickeniang

ME MADICKE NIANG, AVOCAT DE WADE-FILS «KARIM WADE NE S’EST PAS ENCORE PRONONCE, PARCE QU’IL NE SAIT PAS COMMENT IL VA ETRE LIBERE»

Au lendemain des folles rumeurs qui ont couru autour de la libération de Karim Wade, l’avocat de l’ancien ministre d’Etat est sorti de sa réserve. Et c’est pour dire que tout cela «c’est du vrai canular». Dans un entretien qu’il nous a accordé, hier, Me Madické Niang explique que, contrairement à ce que disent certains, Karim Wade ne sait pas encore prononcer sur sa libération.

L’avocat de l’ancien ministre d’Etat a balayé d’un revers de main les spéculations sur une probable libération de son client. Joint par téléphone, suite aux rumeurs autour de la libération de Karim Wade, Me Madické Niang s’est voulu très clair : «Karim considère que tout cela dépend d’un décret divin. Comme il le dit toujours, son incarcération a bien fortifié sa foi. Dieu sait, je ne raconte pas d’histoire, il prend ça avec patience. Il considère que ce n’est pas le moment et que quand le moment arrivera, ça va être très facile».

«Cette histoire de libération est un vrai canular»

Selon l’avocat qui a rendu visite, hier, à son client, «les gens sont allés très vite en besogne» en parlant de la libération de son client. Poursuivant, il assène : «Je ne sais pas qui a donné l’information. Moi-même, j’étais à Touba et tout le monde sait que quand Karim Wade sera libéré, je serai à ses côtés en tant que avocat. J’ai quitté Dakar pour aller à l’enterrement de Soxna Maï Samb (Ndlr : une des épouses du Khalife général des mourides). J’étais sûr qu’il n’y avait pas de libération. Cette histoire de libération est un vrai canular».
Et sur la façon dont Karim Wade a accueilli les rumeurs, Me Niang dira : «Il a considéré que le Sénégal est un pays de rumeurs et qu’il faut être serein et attendre le moment qu’il faut».

«Tous ceux qui parlent racontent ce qu’ils veulent. Karim Wade ne s’est pas encore prononcé»

Par rapport à la grâce présidentielle dont on parle et qui a amené certains à dire que Karim l’aurait refusée, Me Madické Niang de mettre les choses au point. «Vous allez trop loin. Les gens disent ce qu’ils veulent. Attendons de voir comment le Président Macky Sall qui a décidé de le libérer va le faire et en ce moment-là nous aviserons», a-t-il indiqué.
«Tous ceux qui parlent, ils racontent ce qu’ils veulent. Karim Wade ne s’est pas encore prononcé parce qu’il ne sait pas comment il va être libéré», ajoute encore l’avocat qui est réputé pour sa proximité avec Me Abdoulaye Wade et sa famille.
Sur un autre registre, Me Madické Niang renseigne que Wade-fils vit bien son incarcération et respecte le jeûne du mois de Ramadan. «Je n’ai pas trop de remarques, mais je sais qu’il jeûne de manière régulière. Tout le monde peut en attester, parce qu’on ne lui envoie de repas qu’au moment de la rupture. Ce qui veut dire qu’il jeûne. Et deuxièmement, j’ai vu que ça n’a pas entamé sa force. Parce que durant tout le mois de Ramadan, on a travaillé à plusieurs reprises. Il n’y a aucun de problème», a dit Me Niang.
Par ailleurs, il révèle que «beaucoup de gens ont offert à Karim des livres du Saint Coran et des livres sur les pratiques musulmanes du moment où il était en prison. Et Dieu sait que cela lui a permis de beaucoup lire et de fortifier sa foi».

«La prison a beaucoup fortifié Karim»

Selon Me Niang, «la prison peut être souvent une œuvre salvatrice pour certains personnes. Parce qu’ elle permet à la personne de se bonifier, de renforcer sa foi, de purifier son cœur et c’est une excellente chose. Quand par contre la prison peut accentuer la déperdition de l’individu, il faut la dénoncer. Mais en tout cas, dans le cas de Karim, la prison l’a beaucoup fortifié et je peux en attester».

Par rapport à la lettre de Karim Wade sur le rappel à Dieu de l’épouse du Khalife général des mourides, Me Niang souligne : «Ce sont ses mots que j’ai reproduits en tant que avocat».

Le populaire

Voir aussi

mame mbaye niang

SORTIE DE MAME MBAYE NIANG CONTRE ALIOU SALL- Un lieutenant de Mimi Touré exige sa démission

La sortie du Ministre de la Jeunesse, dans un quotidien de la place, continue d’alimenter …

One comment

  1. Depuis quand les prisonniers se prononcent sur ce qui doit leur arriver???

Open