Accueil / SOCIETE / Me Malick Sall, un avocat de la justice et pour la justice

Me Malick Sall, un avocat de la justice et pour la justice

Avocat d’affaires, Me Malick Sall  étrenne le tout nouveau ministère de la justice. Homme du sérail et très apprécié dans le monde la justice,  Me Sall se veut l’avocat de la justice et pour la justice.

Natif de Danthiady dans le département de Matam, c’est l’accident de l’histoire qui l’a amené dans le champ politique. Mais, l’on pourrait également dire qu’il a tout simplement était séduit par la vision « futuriste » de Macky Sall pour un Sénégal Emergent.

C’est tout le sens de son engagement, lui qui vient de la société civile. En effet, le nouveau garde des Sceaux, Ministre de la Justice  n’a jamais accepté d’intégrer le champ politique. Mais convaincu que lorsque l’on ne fait pas la politique, l’on subit, il s’est engagé sans réserve aux côtés de Macky Sall et, pour l’accompagner, il a mouillé le maillot. Lors des campagnes électorales, il a mis les petits plats dans les grands. Pour lui, Macky Sall était dans la dynamique du respect de ses promesses électorales.

« Il méritait alors un second mandat ». Il s’est ainsi fortement investi pour la réélection du Président Macky Sall. Chose faite, le fils de Danthiady qui n’est “sûrement” demandeur de rien est récompensé par Macky Sall.

Il faut souligner que naturellement, le nouveau Ministre de la justice n’est d’aucune obédience politique, il n’a pas encore de carte membre de l’Alliance Pour la République. C’est à travers un mouvement dénommé « Malick Pour Tous, Tous Pour Macky » (MTM), qu’il a décidé de soutenir son « frère » Macky Sall pour sa réélection

. C’est dans ce sens qu’il s’est engagé auprès des populations en essayant de les aider. C’est un mécène qui avec ses propres moyens œuvre dans le domaine social. Son créneau c’est le social, car Me Sall reste convaincu que si l’on met à niveau la santé, l’éducation et l’alimentation, le Sénégal sera en émergence.

Un défenseur des juristes

Les juristes peuvent compter sur leur tutelle. Me Malick Sall est d’avis que le Sénégal a des juristes de valeur. Mais malheureusement, constate-t-il, « nous passons notre temps à les vilipender. Parce que tout est politisé au Sénégal. Nous avons un pays magnifique mais difficile à gouverner parce que nous sommes tous des présidents, d’entraîneurs de football, de rugby, d’imams… », S’exprimait-il récemment dans un entretien paru en ligne. L’avocat d’affaire, Me Malick Sall croit au peuple sénégalais,  car celui-ci croit en lui. Pour lui, nous sommes capables de déplacer des montagnes.

« Il faut que la justice revienne dans le cœur des Sénégalais. Il ne peut y avoir d’Etat de droit là où la justice n’est pas bien accueillie par les populations », disait-il sans ambages dans un entretien publié par Walfadjri, manière franche de poser les problèmes.
Me Malick Sall, évoque par exemple le cas des « justiciables qui restent en prison des années sans être jugés ».
« Cela n’est pas acceptable dans un Etat de droit. Et cela va être ma priorité », indique le président du mouvement Malick pour tous, tous pour Macky (MTM).
Il reconnait que la présence du chef de l’Etat au Conseil supérieur de la magistrature fait débat, mais ajoute : « Aucun magistrat sérieux ne dira que cela gêne le fonctionnement du service public de la justice ».
« Je connais là où il y a les problèmes (…). Je connais les gens de la Justice (…). Je suis un homme libre. Je ne répondrai que de la loi et du président de la République », a-t-il promis

À voir aussi

Médina : une femme mariée vi0lée dans son appartement, en plein ramadan

Une affaire rocambolesque secoue la Médina depuis samedi dernier. Une dame mariée, a été séquestrée, …

Erreur judiciaire : témoignages poignants d’un ancien enfant détenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.