ACTUALITE

Me Moussa Diop alerte : «Dakar Dem Dikk souffre»

  • Date: 14 juillet 2015

 La principale société de transport au Sénégal, Dakar Dem Dikk, a été souvent citée dans les scandales financiers, avec l’ancien régime. Son nouveau directeur, Me Moussa Diop, alerte que tout n’est pas rose, même si l’espoir n’y est pas moribond.

Quand on dit que la principale société de transport au Sénégal souffre de moyens financiers, les citoyens auront du mal à y croire. Mais, les différents rapports d’audits ont convaincu nombre d’observateurs de mesurer l’ampleur des dégâts des anciens directeurs des régimes socialiste et libéral. Le nouveau directeur de Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, en poste depuis juillet 2014, a fait une sortie, le weekend dernier, pour dresser un bilan à mi-parcours. «La boite souffre toujours. Parce que les difficultés financières ne sont pas encore terminées. A titre d’exemple, là où ça fait plus mal : imaginez des salariés travailler sous le soleil péniblement et leurs cotisations ne sont jamais reversées à l’Ipress. Il arrive aussi que les travailleurs ne se soignent pas. Bref, depuis mon arrivée, je me bats pour mettre de l’ordre», a-t-il révélé. Ey ainsi, pour faire face, des augmentations de tarifs sont-elles envisageables, l’Etat devant encore des sous à la société.

Sur les innovations, le patron du parti politique Ag  Jotna parlera de leur volonté à faire du concret. «Des bus neufs commencent à arriver. Jamais, dans l’histoire du Sénégal, un seul programme n’a fait parvenir plus de 475 bus, c’est inédit. Et 175 sont déjà dans le réseau. Notre objectif est que chaque 10 minutes, un bus DDD passe, une régularité dans le transport et un confort», informe Me Diop. Autre nouveauté, pour limiter les casses des bus, la société a ses «RG», disséminés dans le réseau routier pour alerter à temps.  D’ailleurs, Me Diop a profité de cette occasion pour lancer un message aux étudiants. «Puisque je suis à l’université, je rappelle aux étudiants que Dakar Dem Dikk est un patrimoine national et non d’un individu. Quand ça manque, c’est problématique», précisera-t-il, informant que la paix sociale est revenue dans l’entreprise, le chef de l’Etat l’ayant chargé d’une seule mission : moderniser la société.

Ibrahima Khalil DIEME

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15