Accueil / ACTUALITES / Me Moussa Sarr avocat des 2 percepteurs-recepteurs «Techniquement, la notion de fonds politiques n’existe dans aucun texte»

Me Moussa Sarr avocat des 2 percepteurs-recepteurs «Techniquement, la notion de fonds politiques n’existe dans aucun texte»

Le 17e jour du procès du maire de la ville de Dakar a été marqué par des plaidoiries des avocats de la défense. A cet effet, Maître Moussa Sarr a réagi sur la notion de fonds politiques. « Techniquement, la notion de fonds politiques n’existe pas dans aucun texte », a déclaré Me Sarr.

 « Depuis le 07 décembre 2017, avec l’ordonnancement de renvoi, mes clients sont attraits à la barre du tribunal correctionnel du palais de justice de Dakar. Pendant plusieurs semaines, il a été question de prétexte et qu’il s’agit d’un procès politique sur lesquels je ne vais pas apprécier », explique-t-il.  Il poursuit : « Nous préférons les textes pour démontrer, devant votre barre, que nos clients sont innocents. Dans l’ordonnancement de renvoi, il est reproché à nos clients de détournement de deniers publics, associations de malfaiteurs ». Ainsi, Me Moussa Sarr indique qu’au Sénégal, il y a trois rubriques spéciales que sont les fonds de solidarité, les fonds spéciaux et les fonds de trésorerie. Il y a le principe de la séparation de pouvoir des fonctions du comptable public et de l’ordonnateur qui a été régi par le code des collectivités locales portant création de la caisse d’avance, en 2002. Et cette même année, M. Mbaye Touré a été désigné comme gérant de la caisse d’avance.

C. M SARR

À voir aussi

Déclaration de patrimoine : L’Ofnac traque les chefs de service et directeurs régionaux

Les cadres de l’administration sont prévenus. Les chefs de service et directeurs régionaux sont désormais …

Projets de loi sur le code pétrolier: L’Assemblée est dans l’illégalité

Un nouveau code pétrolier sera soumis aux députés en octobre prochain. Mais selon le député …