papesambare

ME PAPE SAMBARE DIOP, NOTAIRE- «JE N’AI AUCUNE CERTITUDE DE L’EXISTENCE DE CE FAMEUX PROTOCOLE DE REBEUSS»

Invité à l’émission «Grand Jury»  de la Rfm, l’avocat Me Ousmane Sèye a confirmé l’existence d’un protocole de Rebeuss, dans lequel Idrissa Seck s’était engagé à rembourser 21 milliards de francs Cfa à l’Etat du Sénégal. Me Ousmane Sèye a même indiqué que ce document a été déposé au cabinet du notaire Me Pape Sambaré Diop. Ce dernier, qui s’est vu interpellé par l’avocat, a soutenu qu’il «n’a aucune certitude de l’existence de ce fameux ’’protocole de Rebeuss’’». Le notaire demande à Me Ousmane Sèye, qui parle de copie qu’il a reçue de lui, de présenter «ce document que je lui ai délivré et on en finirait au lieu de laisser traîner cette affaire» ; mais, dit-il, «s’il ne le fait pas, c’est parce qu’il n’a rien en sa possession».

Interpellé par l’avocat politicien Me Ousmane Sèye qui confirme qu’il existe un ‘’protocole de Rebeuss’’ déposé dans son cabinet et dans lequel Idrissa Seck s’était  engagé à rembourser 21 milliards Fcfa à l’Etat du Sénégal, Me Pape Sambaré Diop, réagit. D’abord, il a tenu à rappeler à «L’As» qu’il n’a pas voulu aborder cette question, contraint par le secret professionnel auquel est soumis tout notaire. Cependant, il soutient : «aujourd’hui, il en est autrement, tellement l’interpellation de Me Sèye est directe, précise et audible ». «Mais s’il est intervenu en toute responsabilité, en toute responsabilité également il doit s’attendre à ce qu’on lui rappelle la réalité des faits», argue le notaire Me Pape Sambaré Diop.

Revenant sur le secret professionnel, Me Pape Sambaré Diop rappelle que la loi a organisé et réglementé ce secret professionnel, dont elle dit qu’il est général et absolu, non pas pour les professionnels, mais au profit exclusif des parties aux contrats, pour les protéger éventuellement et au besoin préserver leur intégrité. Cette précision faite, le notaire balaie d’un revers de main les accusations de Me Ousmane Sèye en attestant ne pas avoir connaissance du protocole dont il fait état. «Je considère que l’interpellation de Me Sèye, mandataire de l’une des parties et de surcroît avocat de profession, me relève définitivement de ce secret professionnel, qui lui profitait comme représentant de son mandant. Je lui précise, par la même voie qu’il a utilisée pour m’interpeller, que je n’ai aucune certitude de l’existence de ce fameux ‘’protocole de Rebeuss’’.

Je n’ai donc pas pu avoir connaissance de son contenu, ni par sa consultation, ni par sa détention ou par un quelconque dépôt qui aurait été fait au rang de mes minutes», répond Me Papa Sambaré Diop contacté par «L’As».

ME OUSMANE SEYE «NE S’EST JAMAIS PRESENTE A MOI POUR DEPOSER UN QUELCONQUE DOCUMENT»

Ce dernier de poursuivre à l’égard de Me Ousmane Seye : «D’ailleurs, comment a-t-il pu être si  péremptoire, alors qu’il ne s’est jamais présenté à moi pour déposer un quelconque document ? En effet, même celui en votre possession, connu de tous, l’a été par l’autre partie qui, par contre, ne m’a jamais interpellé, sachant quel document m’avait été remis». A ce sujet, le notaire explique que Me Sèye l’a appelé en deux occasions. «La première fois, pour me dire que X viendrait me déposer un document concernant deux personnalités dont son mandant. La seconde fois, bien après, quand il y a eu les problèmes dont on dit «de bonne exécution des obligations » et qu’il ait voulu récupérer un protocole qui m’aurait été déposé, mais qui, en réalité, ne l’a jamais été. Je ne vais pas vous dévoiler sa réaction, quand je lui ai appris la réalité des faits», a laissé entendre Me Pape Sambaré, sourire aux lèvres.

«QU’IL CESSE D’INQUIETER INUTILEMENT MES PROCHES…»

Dans le même sens, le notaire est revenu sur la copie d’un engagement écrit de Idrissa Seck qu’il aurait remis à Me Ousmane Sèye. «Mais de quelle copie s’agit-il ? Sûrement, du document dont j’ai parlé et qui est en votre possession, mais pas du document évoqué et qui contiendrait des sommes et autres. Qu’il vous présente la copie de ce document que je lui ai délivré et on en finirait, au lieu de laisser traîner cette affaire. S’il ne le fait pas, c’est parce qu’il n’a rien en sa possession. Qu’il me laisse alors vaquer à mes occupations et cesse d’inquiéter inutilement mes proches», martèle Me Pape Sambaré Diop.

Ce dernier de raconter quelques anecdotes pour prouver sa bonne foi dans cette affaire. «Lors de  ’enquête de police, j’ai rencontré X à la Dic qui a été on ne peut plus clair : «Vous dérangez ce Monsieur alors qu’il ne sait absolument rien de ce qui se passe entre les concernés. Il a été choisi pour le dépôt de l’acte que vous détenez parce que nous le savons sérieux et compétent »», indique Me Diop. Il poursuit : «quand le commissaire Ndoye est arrivé sur les lieux, il a demandé qui j’étais. Quand il lui a été répondu par un des policiers «c’est l’autre notaire», il a ordonné qu’on me laisse partir immédiatement, tout en ajoutant : «vous savez bien qu’il n’y est pour rien et qu’il n’en sait rien»».

L’AS

Voir aussi

telechargement-1

SEYDOU GUEYE REPLIQUE A CHEIKH BAMBA DIEYE «La myopie politique renvoie à une vision sombre des choses»

Cheikh Bamba Dièye avait  presque tourné en dérision la récente sortie du chef du gouvernement …