Accueil / POLITIQUE / Me Seydou Diagne sur l’affaire Karim : «L’Etat danse le tango »

Me Seydou Diagne sur l’affaire Karim : «L’Etat danse le tango »

Devant les juges, la robe noire a posé la question de savoir : « comment se fait-il que Karim Wade puisse être domicilié à la fois au Qatar et au Point E ? Il est exclusivement domicilié au Point-E. Il n’est pas domicilié au Qatar. Là-bas, il n’y a qu’une résidence. Ce qui est prévu par la loi.  Vous avez les moyens, à l’examen du dossier, de vérifier cette question ». Il a aussi soutenu que « le tribunal d’instance a fait une faute grave en décrétant son incompétence. Karim Wade est un citoyen sénégalais. Il a le droit de déclarer sa candidature, il a le droit d’être électeur et d’être éligible. Franchement, l’Etat du Sénégal danse le tango. Le ministre de l’Intérieur procède à la radiation  de Karim Wade après que le représentant consulaire a procédé à son enregistrement. Devant une situation pareille, on ne peut que saisir notre justice. Cette juridiction qui est chargée de nous rendre justice ne doit pas se déclarer incompétente pour dire : ‘’allez voir les représentants consulaires’’. Je vous demande de faire ramener l’ordre sur cette querelle. Ce ne sera que justice », plaide-t-il. Et demander : « Au minimum renvoyez devant un tribunal d’instance qui va voir notre demande de façon contradictoire contre l’Etat du Sénégal. On ne peut pas nous dire que les magistrats ne sont pas compétents pour juger cette affaire, allez voir les représentants consulaires. Cela n’est pas admissible dans notre pays. On a qu’à aller devant une juridiction d’instance autre que vous, la Cour, choisirez. C’est une fuite des débats. Rendez-nous justice. Ce ne sera que justice ».

À voir aussi

Présidentielle 2019: Ndèla Madior Diouf désiste

Ndèla Madior Diouf vient de faire le deuil de son ambition présidentielle. Du moins, pour …

Déclaration de Kara sur les accusations contre Sonko