SANTE

Médicaments

  • Date: 24 août 2016

Les médecins d’Afrique subsaharienne prescrivent généralement plus de médicaments que ce qui est recommandé par l’Organisation mondiale de la santé, selon une étude publiée par la revue « BMC Public Health ». La prescription excessive de médicaments pourrait conduire à des réactions indésirables aux antibiotiques, indique l’étude rapporté par BBC. Elle révèle que de nombreux patients sont soignés en Afrique à l’aide d’antibiotiques, sans être consultés correctement.

Cette attitude des médecins augmente les risques de maladies ayant une grande résistance aux antibiotiques, selon les auteurs de l’étude. « Nous sommes inquiets d’avoir trouvé un nombre très élevé de prescriptions d’antibiotiques. Près de la moitié des consultations des patients se solde par la prescription d’antibiotiques, ce qui n’est pas approprié pour beaucoup de cas », affirme le professeur Allison Pollock, de l’Université de Londres, qui fait partie des auteurs de l’étude. Ces derniers demandent aux médecins d’Afrique subsaharienne et des Etats-Unis d’améliorer leur politique de prescription des médicaments.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15