Accueil / ACTUALITES / LE MEDS ET LEXING LANCE L’INITIATIVE AFRICAINE DES TECHNOLOGIES AVANCEES (IATA) Le secteur privé à la conquête du Numérique
????????????????????????????????????

LE MEDS ET LEXING LANCE L’INITIATIVE AFRICAINE DES TECHNOLOGIES AVANCEES (IATA) Le secteur privé à la conquête du Numérique

Le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), en partenariat avec le Réseau International LEXING, a lancé, hier, à Dakar, l’Initiative Africaine des Technologies Avancées (IATA). Le Ministre du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles qui présidait la cérémonie de lancement, en appelle ainsi à l’engagement et au dynamisme du secteur privé national et africain pour ‘’placer nos Etats dans une trajectoire de développement technologique pérenne.’’

Mansour Sy a estimé que cette cérémonie devra déboucher d’abord sur des conclusions et des recommandations fortes en direction de l’Etat, des institutions internationales, du secteur privé et des ménages sur les technologies avancées qui s’invitent désormais chaque jour dans les différents espaces définis par l’homme.

Il explique : “ le gouvernement du Sénégal et les démembrements en charge de la régulation du secteur des télécommunications ou de la protection et de la sécurité des données personnelles, ont posé les premiers jalons dans un objectif simple de mettre en place le meilleur encadrement pour les opérateurs privés et les consommateurs”. Poursuivant, il ajoute qu’il reste que sur de nombreux plans, des actions devront être menées en vue d’assurer un espace sécuritaire qui soit favorable à l’entreprenariat, mais aussi et surtout à la création et à l’innovation dans le secteur des Tic.

“Sur ce plan, le gouvernement en appelle à l’engagement et au dynamisme du secteur privé national et africain pour redoubler et communier leurs efforts dans un objectif commun de placer nos Etats dans une trajectoire de développement technologique pérenne qui soit aussi source d’une forte création de richesses et d’emplois”, a-t-il dit.

“L’IATA en phase avec la stratégie Sénégal numérique 2025”

Le ministre du Travail d’ajouter : « l’IATA s’inscrit en droite ligne dans la voie tracée par le Président de la République, Macky Sall, en se fixant pour principal objectif de placer le Sénégal, les Etats d’Afrique, en bonne place dans le cercle des nations développées dans le secteur des TIC ». Mais également, déclare-t-il, l’IATA qui entend mettre un cadre permanent de réflexion sur les technologies avancées, va servir à l’Etat de véritables outils de veille et d’orientation stratégique devant les énormes enjeux économiques et financiers du secteur, mais surtout au plan sécuritaire.

De son côté, Mamadou Mamour Ngom, Directeur des télécommunications au Ministère des Postes et des Télécommunications, a abordé l’apport de l’Etat à l’IATA. “ L’apport serait dans le cadre d’un partenariat parce que le gouvernement du Sénégal a mis en place la stratégie Sénégal numérique 2025, dont la vision est le numérique pour tous et pour tous les usages, avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant. La mise en place d’une organisation professionnelle dans les technologies de l’information et de la communication, comme vient de le faire l’IATA, entre en droite ligne avec cette stratégie. Parce que notre ambition c’est d’avoir la promotion de l’industrie numérique innovante et créatrice de valeur”.

 Cheikh Moussa SARR   

Share This:

À voir aussi

NUMERISATION DES TITRES DE TRANSPORT L’Etat va investir plus de 9 milliards de FCFA

Le Ministère des Infrastructures et des Transports terrestres et du Désenclavement, a signé hier un …