images (2)

mélioration de la santé infantile et maternelle- la maternité de Rufisque se refait une nouvelle vie

 La plus vieille maternité de Rufisque, communément appelée « Dispensaire Gejj », a refait peau neuve. Ceci grâce à la Coopération coréenne et de l’Ong Better World. Une maternité flambant neuf et du matériel de dernière  génération est offert par ce partenaire asiatique, au grand bonheur des populations et du personnel médical. 

La plus ancienne structure médicale de Rufisque change de visage. Grâce à l’Ong Better World, la maternité  a été complètement rénovée et du matériel flambant neuf  a été installé dans cette structure âgée aujourd’hui de plus de cent ans. Et pour le Médecin chef de district (Mcd), Mbaye Thiam, c’est un ouf de soulagement que les populations de la ville de Rufisque, surtout la gente féminine, ont poussé avec la réfection et l’équipement de son district sanitaire.

La cérémonie, qui s’est déroulée hier au sein de l’infrastructure sanitaire, a été une occasion pour le docteur Mbaye Thiam de  saluer l’exemplarité de la Coopération coréenne, surtout dans le domaine médical pour le département de Rufisque; selon le Mcd,  » la Koica est présente dans sept  centres de Santé du département et tous avec un programme spécifique »; s’agissant de la réhabilitation de la maternité de Rufisque, le médecin salue celle-ci surtout qu’elle va permettre selon lui    » d’améliorer qualitativement  la santé maternelle et infantile dans la ville de Rufisque ». Pour le Dr Thiam, « Ceci rentre dans le cadre du renforcement du système de santé. Donc, une amélioration de la santé de la mère et de l’enfant. Nous avons bénéficié de matériels de dernière génération. Nous sommes aujourd’hui capables avec le matériel qui a été mis à notre disposition, de savoir exactement l’état d’avancement de la grossesse de la femme et l’état de santé du bébé qu’elle porte et de sa croissance ».

Du côté des donateurs, le geste est normal. Car, explique Gabriel Kim, le directeur de l’Ong Better World, « nous avons rénové et équipé ce centre de Santé pour servir et aider au maximum les populations de Rufisque », avant de révéler que sept autres postes de Santé seront rénovés. Une nouvelle qui a ravi le représentant du chef du district régional. Docteur Ba a fait noter que « le geste est un acte noble… C’est au ministère de mettre à la disposition des populations des services de soin adéquats. Quand la coopération vient en appoint avec une telle initiative, nous ne pouvons que nous en féliciter ».

Dès lors, il fera savoir que : « la réhabilitation de la maternité vient combler un gap dans la région laissée en rade du point de vue de  la disponibilité des services ».

Saluant le geste à sa juste valeur, les bénéficiaires ont promis d’assurer un entretien du bijou qui vient de leur être octroyé. Selon Pape Samba Seck, président du comité de santé du district de Rufisque, « il nous appartient nous populations, de préserver cet outil et nous ne ménagerons aucun effort pour cela ». Cependant, portant la voix de la population, il a profité de la cérémonie pour faire connaître les doléances de ses mandants. En effet, selon lui, « j’ai signalé au médecin-chef régional que le district sanitaire de Rufisque avait besoin d’un gynécologue et d’un anesthésiste. Il appartient maintenant à l’Etat de faire sa part du travail avec ce personnel qui nous fait défaut parce qu’un bijou de cette valeur ne rime pas avec déficit de personnel de qualité ».

Avant de se séparer avec les journalistes, le Dr Thiam a tenu cependant à rassurer les populations rufisquoises sur l’issue heureuse de la crise qui sévissait entre la styliste Diouma Diakhaté et les riverains à propos du poste de Santé Dial Bass: « l’État a finalement trouvé un compromis entre la donatrice et les populations pour permettre au retour d’un fonctionnement correct de la structure ». Une nouvelle qui ferra certainement plaisir aux populations surtout alitée de cette zone.

Djiby GUISSE

Voir aussi

telechargement-15

Gamou 2016 : Al Amine plaide l’équipement de l’hôpital Abdoul Aziz Dabakh de Tivaouane

C’est une doléance formulée hier, en marge du comité régional de développement en vue du …