Accueil / Education / Menace sur la rentrée scolaire 2015- les cadres progressistes appellent les acteurs au dialogue

Menace sur la rentrée scolaire 2015- les cadres progressistes appellent les acteurs au dialogue

Réunie avant-hier, mardi 29 septembre 2015, sous la présidence de son coordonnateur, le ministre Alioune Sarr,  la coordination de l’Alliance nationale des cadres pour le progrès (Ancp) a vivement exhorté les divers acteurs du système éducatif a privilégier le dialogue pour permettre à l’école sénégalaise de se dépêtrer du guêpier qui le guette.

Considérant en effet les menaces qui pèsent sur la prochaine rentrée scolaire, les partisans de Moustapha Niasse ont appelé les dits acteurs  au « dialogue, seul gage de consensus pour une école de qualité ».

Abordant par ailleurs  l’actualité internationale, Alioune Sarr et ses compagnons, «considérant les problèmes de sécurité qui se posent à notre sous-région et appréciant l’exacte mesure de la gravité de la situation au Burkina Faso… ont salué la diligence et la dextérité  avec lesquelles  la médiation de la Cedeao a été conduite sous la  présidence du président de la République du Sénégal, M. MackySall ».

Dans la foulée, les cadres progressistes ont estimé « que les efforts consentis pour la remise en selle des Institutions de la transition au Burkina Faso étaient à ce prix », et ont félicité le président MackySall, ainsi que tous les autres chefs d’Etat qui l’ont accompagné dans cette mission, qui aujourd’hui « honore et positionne notre pays sur l’échiquier diplomatique régional et international ».

Share This:

À voir aussi

2EME PLAN D’ACTIONS   LE GCSE MET LE TURBO

Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement entame son deuxième plan d’actions aujourd’hui, mercredi 26 …