Senegal-Pikine-Ecole-Coranique-1

Mendicité à Dakar : 91% des enfants des écoles coraniques passent 5 heures de temps dans les rue

Le rapport annuel (2012-2014) de la Cellule nationale de lutte contre la traite des personnes en particulier des femmes et des enfants (Cnltp) indique que 30 160 enfants des écoles coraniques mendient dans la région de Dakar et 91 %t d’entre eux font plus de cinq heures dans la rue. « Le fort taux de mendicité dans la région de Dakar est enregistré dans les Daaras avec 51, 10 % contre 1, 80 % dans les écoles franco- arabes rapporte le document remis au directeur de cabinet du Premier ministre.

La collecte des données a porté sur 1.006 écoles coraniques qui regroupent les daaras, écoles franco-arabes et écoles arabes. Par rapport à la distribution au niveau des départements de la région, le document souligne que le département de Dakar concentre 31,21 % du taux de mendicité, Pikine (26,74), Rufisque (23, 06 %) et Guédiawaye avec 18,99 %. Les indicateurs de distribution de la population mendiante selon les arrondissements rapportent que 54,30% des enfants mendiants issus des daaras pratiquent la mendicité le matin contre 23, 60 % l’après-midi et 17, 30 % le soir’’, indique le document, précisant que 51 % des apports sont constitués en argent. Le document signale que 97, 3 % des écoles coraniques qui pratiquent la mendicité reçoivent entre 100 et 500 francs CFA par jour et 2, 7 % ont plus de 500 FCFA.Selon le rapport de la Cnltp, ce fort taux de mendicité s’explique par la précarité de l’habitat. « Les enfants logés dans des abris découverts représentent plus de 50 % dont 35,20 % sont d’origine rurale », relève le rapport, soulignant que les enfants mendiants ont confirmé durant l’enquête les châtiments corporels. La Cellule soutient que 8 % des maîtres coraniques sont pour l’application de la loi relative à la suppression de la mendicité, tandis que d’autres sont favorables à la réglementation de l’ouverture des daaras.

REWMI.COM/FBF

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …