téléchargement

MERCATO- L’OM enclenche la vitesse supérieure

L’OM va enfin accélérer du côté des arrivées. Selon La Provence, la vente de Nkoudou va permettre au club phocéen de finaliser le dossier Gomis et d’éventuellement contenter Newcastle pour Thauvin.

Des départs en pagaille et quelques arrivées low cost. Voilà à quoi se résume le mercato de l’OM pour l’instant. Les matches amicaux disputés contre Lausanne puis Nîmes ne rassurent pas vraiment sur la qualité et la quantité de l’effectif actuel, dirigé par Franck Passi. Alors qu’un nouvel organigramme est attendu pour cette semaine, le club phocéen doit passer la vitesse supérieure du côté des arrivées. Cela tombe bien, selon La Provence, cela va bouger dans les prochains jours. Grâce à de nouvelles ventes.

En effet, le quotidien provençal assure que les départs programmés de Nkoudou (vers Tottenham pour environ 13 M€) et de Dja Djédjé (proche de Watford) vont permettre de financer les dossiers étudiés depuis plusieurs semaines. À commencer par celui menant à Bafétimbi Gomis, pour lequel des discussions sont toujours en cours avec Swansea sur le pourcentage du salaire pris en charge par l’OM. Une nouvelle grosse rentrée d’argent aiderait l’OM à finaliser le prêt. Les dossiers N’Jie, Veretout, Carlos Sanchez ou encore Rod Fanni sont toujours valables.

Mais c’est encore du côté de Newcastle que cela pourrait bouger. Comme déjà évoqué, l’OM et Thauvin souhaitent poursuivre la collaboration. Prêté par Newcastle l’hiver dernier, le milieu offensif adorerait rester sur la Canebière. Mais les Magpies ont d’ores et déjà dit non à un nouveau prêt, réclamant un transfert pour le joueur acheté 17 M€ il y a un an. Une solution reste possible : un prêt avec obligation d’achat aux alentours des 10 M€, comme ce fut le cas avec Rémi Cabella. L’OM consentira-t-il cet effort pour récupérer définitivement Thauvin ?

Georges Emmanuel Ndiaye

Voir aussi

telechargement-8

Nicolas Anelka soutient Serge Aurier

Dans une étrange publication sur Facebook, Nicolas Anelka a défendu Serge Aurier, condamné à deux …