Accueil / SANTE / Mercyà Dakar: 3000 patients pris en charge gratuitement

Mercyà Dakar: 3000 patients pris en charge gratuitement

En prélude au prochain séjour du bateau Hôpital Africa Mercy qui va accoster à Dakar le 14 août prochain, pour une durée de dix mois, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a tenu une conférence de presse sur les activités préparatoires de l’arrivée dudit bateau. 2000 agents de santé et techniciens biomédicaux seront formés et 250 volontaires locaux recrutés pour une prise en charge de 3000 patients.

 Le Gouvernement du Sénégal, en collaboration avec le Mercy Ships, prendra en charge gratuitement des soins chirurgicaux pour près de 3000 patients en orthopédie pédiatrique, chirurgie maxillo-faciale, ORL, chirurgie ophtalmique, chirurgie reconstructrice plastique,  gynécologique, soins dentaires et palliatifs. Le bateau Hôpital Africa Mercy séjournera dans notre pays à partir du mois d’août prochain. Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, face à la presse, a indiqué que 2000 agents de santé et techniciens biomédicaux seront formés à cette occasion et 250 volontaires locaux recrutés pour une prise en charge optimale de 3000 patients. Le bateau sera bientôt à Dakar. « Le bateau Africa Mercy Ships sera accueilli en août 2019 jusqu’au mois de juin 2020, soit 10 mois de séjour. Les soins médicaux de ce bateau contribueront à l’atteinte des objectifs en santé, participeront à la réalisation du plan de développement sanitaire et social 2018-2019 avec le renforcement de la lutte contre la maladie», dit le Ministre. Et de renchérir: « L’arrivée du bateau est un programme ambitieux qui tourne autour de quatre points, à savoir une offre de soins chirurgicaux spécialisée et généraux, un programme de renforcement de capacités des soins de santé, un programme de développement d’infrastructures médicaux, mais aussi la formation des formateurs en agriculture organique ». Ainsi, pour le Ministre de la Santé, un tel programme requiert une préparation minutieuse. « Un comité de pilotage et technique est mis en œuvre depuis 18 mois et cela nécessite un investissement humain et logistique important. Des opérations chirurgicales y sont menées et le personnel de santé doit être sensibilisé sur les opportunités qu’offre ce bateau », dit Abdoulaye Diouf Sarr. Il assure toutefois qu’il n’y a pas de risque car tout a été préparé. « Toutes les forces de défense et de sécurité seront de la partie pendant ces dix mois. Un appel d’offres de 12 milliards FCFA est déjà lancé pour prendre en charge le relèvement du plateau technique », fait-il savoir. L’on note que 75% des patients seront recrutés dans les régions et bénéficieront de logement gratuit.

La Directrice pays de l’Ong Mercy Ships, Kirstie Randall, a pour sa part souligné que ce bateau a un plateau chirurgical avec 5 blocs opératoires et 400 volontaires à bord. « Le but est d’aider les populations les plus démunies à accéder aux soins chirurgicaux essentiels. Plus de 18 millions de personnes perdent la vie chaque année dans le monde à cause au manque d’accès de soins sûrs et abordables dans les hôpitaux », regrette-t-elle. Elle précise que  les problèmes cardiaques, du  diabète et de la  dialyse ne seront pas prix en charge.

 

Ngoya NDIAYE

 

À voir aussi

Le cancer de la vessie ‘attaqué et tué par le virus du rhume’

Une souche du virus du rhume peut infecter et tuer les cellules cancéreuses de la …

Faut-il arrêter de laver nos vêtements?

“En gros, dans la vie, la règle de base : si vous ne devez pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.