Accueil / SOCIETE / MESAVENTURE D’UN HANDICAPE A BORD D’UN AVION D’IBERIA : L’hôtesse de l’air lui interdit l’accès aux toilettes, le passager se soulage dans son pantalon

MESAVENTURE D’UN HANDICAPE A BORD D’UN AVION D’IBERIA : L’hôtesse de l’air lui interdit l’accès aux toilettes, le passager se soulage dans son pantalon

Habitué à voyager à bord des avions de la compagnie aérienne espagnole Iberia, un quinquagénaire français d’origine congolaise du nom d’Alexandre Ntsangha n’oubliera pas de sitôt son dernier voyage qui devait le mener au Sénégal depuis Paris. En effet, suite à un accrochage avec une hôtesse de l’air qui lui a interdit l’accès aux toilettes, prétextant que celles-ci étaient réservées à la classe Affaires, Alexandre Ntsangha, qui est handicapé des deux membres inférieurs, a été contraint de se soulager dans son pantalon. S’estimant humilié, le Franco-congolais a décidé de porter l’affaire devant la justice.

L’incident qui a valu à Alexandre Ntsangha de vivre cette humiliation a eu lieu à l’Aéroport d’Orly, le 14 septembre dernier. Le quinquagénaire, atteint de poliomyélite depuis l’âge de 4 ans, se dit «atteint» dans sa «dignité». Aussi, il a décidé de réagir, «au nom de tous les handicapés victimes de discrimination». Nous rendant visite, il est revenu sur les circonstances de l’incident, pour révéler qu’après avoir pris le soin de faire une réservation, en signalant au passage son handicap pour éventuellement bénéficier d’un siége proche des toilettes, il s’est présenté le 14 septembre à l’aéroport d’Orly, à Paris. Ayant embarqué avant les autres passagers, du fait de son handicap, il signale qu’il a rejoint le siége qui lui a été affecté lors de l’enregistrement par le chef d’escale et qui se trouve près des toilettes. Une place localisée, dit-il, à l’avant de l’avion, juste derrière la classe Affaires.

Toujours narrant les faits, Alexandre Ntsangha raconte que pris par une envie pressante d’uriner, il s’est levé pour se diriger vers les toilettes. Mais, à peine a-t-il fait quelques pas qu’une hôtesse de l’air l’a interpellé pour lui intimer l’ordre de revenir sur ses pas, sous prétexte que ces toilettes étaient réservées aux passagers de la classe Affaires. Pris au dépourvu, le quinquagénaire qui était accompagné d’un assistant souligne que le temps que ce dernier avise le chef d’escale, il n’a pu se retenir. C’est ainsi que son pantalon a été trempé.

Très mal à l’aise, le sieur Ntsangha souligne qu’il a été obligé d’attacher sa chemise au niveau des reins pour ne pas mouiller les passagers assis à ses côtés. Ne pouvant passer l’éponge sur le comportement de l’hôtesse de l’air qui, selon lui, a fait fi des lois qui accordent la priorité aux handicapés en tout lieu public, le Franco-congolais qui n’avale toujours pas la pilule indique qu’il a par la suite informé le commandant de bord de la situation, en prenant le soin de lui signifier qu’il allait ester en justice contre la compagnie espagnole Iberia.

Le Populaire

À voir aussi

Le procès de « Boy Djinné » renvoyé

Le procès de Baye Modou Fall alias « Boy Djinné », qui devait avoir lieu hier devant …

Les magistrats invités à produire de la statistique judiciaire de qualité

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice a invité, hier, les magistrats à produire …