Mise en page 1
Mise en page 1

Meurtre de Bassirou Faye, la Cour d’appel déboute le procureur de la République

 

Le procureur de la République  a,  une nouvelle fois, subi un cinglant revers dans le dossier sur  Bassirou Faye. En langage plus clair, Tombong  Oualy va recouvrer sa  liberté d’antan. En effet, la Chambre d’accusation de la cour d’Appel de Dakar, qui s’est penchée hier sur l’appel interjeté par le procureur de la République du Tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, a confirmé  le Doyen des juges, Mahawa Sémou Diouf, qui lui avait ôté les menottes, dans l’affaire du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye abattu d’une balle, au détour des violents affrontements, le 14 août 2014, au Campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, au mois d’août dernier, Mahawa Sémou Diouf avait bouclé son instruction dans cette affaire. A cet effet, le magistrat instructeur avait accordé le non-lieu à Tombong Oualy et Saliou Ndaw. Mais avait opté de garder dans les liens de la détention Mouhamed Boughaleb, en attendant son jugement par la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar.

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …