SOCIETE

Meurtre de Youba Fall : Bâ acquitté par la chambre criminelle de Dakar

  • Date: 7 juillet 2015

 Le Président de la Chambre criminelle de Dakar a acquitté, hier, l’accusé Mouhamed Bâ, poursuivi pour meurtre. Le parquet avait requis une peine de 20 ans de prison contre le mis en cause, en détention depuis 2009.

Les éléments du commissariat de Pikine avaient été informés, le 22 août 2008, de la découverte d’un corps sans vie dans les dépendances d’une dibiterie face à la paroisse Notre Dame du Cap Vert, sise à l’entrée de Pikine. Un transport sur les lieux fit voir aux limiers un corps sans vie d’un garçon âgé de 18 ans, gisant à même le sol. Selon les policiers, la tête du défunt garçon était légèrement incliné sur le côté droit et les bras étendus sur le long du corps. Le corps de la victime ne présentait aucune trace de violences ou de blessures. Une enquête sur place a permis aux limiers de savoir que le défunt répondait au nom de Youba Fall, plus connu sous le sobriquet de Nar Fall. Domicilié à Guinaw rail, il était, de son vivant, toujours en compagnie des nommé Chérif Dione et Mohamed Ba alias «MC». Le certificat de genre de mort établi par le professeur Victorino Mendes atteste que le décès est dû à un traumatisme du rachis cervical avec fracture en C3-C4. Aussi, une enquête a-t-elle été ouverte par les hommes en tenue du commissariat de Pikine.

Quatre jours seulement après les faits, les policiers mirent aux arrêts Cherif Dione qui, interrogé, expliquera : «le jour des faits, j’ai vu Mohamed Ba et une autre personne s’en prendre à la victime. Lors de cette altercation, Mohamed Ba avait tordu le cou de la victime qui était tombée sans se relever.» A l’en croire, il avait gardé le silence sur cette affaire par crainte de représailles. Plus tard, c’est-à-dire le 08 juillet 2009, les enquêteurs ont appréhendé Mohamed Ba qui a nié les faits à lui reprochés. Il arguera avoir été informé du décès de son ami Chérif Fall, avant qu’il ne se rende sur les lieux, pour constater et identifier lui-même le corps de la victime. Ainsi, poursuit-il, il a personnellement avisé les parents du défunt. Il poursuivra s’être rendu en Casamance quatre jours après, pour un séjour de sept mois. A la barre de la chambre criminelle de Dakar, hier, l’accusé est resté dans ses dénégations. N’empêche, le parquet a tout de même requis une peine d’emprisonnement de 20 ans contre lui. Les avocats de la défense ont plaidé l’acquittement. Et en rendant sa décision, le Président de la Chambre criminelle a acquitté l’accusé, même si, rappelons-le, le témoin est resté constant dans ses déclarations.

 Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15