Accueil / SOCIETE / Meurtre Ndèye a été tuée… et jetée dans la rue

Meurtre Ndèye a été tuée… et jetée dans la rue

C’était une jeune fille d’une trentaine d’années, du nom de Ndèye Guèye. Hier vendredi, elle a été retrouvée morte, en face du lycée de Bargny, près du poste courant. La veille, vers 21 heures, son père l’avait envoyée chez un chauffeur du coin, pour vérifier s’il était en mesure de le convoyer à Tivaouane, pour les besoins du Gamou. C’était la dernière fois qu’on la voyait vivante.Elle n’est jamais revenue, malgré les recherches aussitôt entreprises. Mais, hier, tôt dans la matinée, ses parents furent informés que son corps aurait été retrouvé non loin. Arrivés sur place, ils s’apercevront que la demoiselle avait été poignardée dans le dos, et sans doute, morte de ses blessures.Aura-t-elle subi d’autres sévices avant ? En tout cas, avertie, la police a ouvert une enquête, et une autopsie sera vite diligentée.

Cébé

À voir aussi

Migrations internationales l’Onu dénonce les «horreurs inimaginables» subies par les migrants en Libye

Au retour d’une mission d’observateurs du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme en Libye, …

Wade refuse que l’AIBD porte son nom

L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a fait part mercredi à Kaolack (centre), de son …