Accueil / International / Mexique: un séisme meurtrier secoue la capitale Mexico

Mexique: un séisme meurtrier secoue la capitale Mexico

Un séisme de magnitude 7,1 a secoué Mexico ce mardi 19 septembre, faisant au moins 216 morts, selon le dernier bilan annoncé par la Protection civile. La secousse a provoqué des scènes de panique dans cette mégapole de 20 millions d’habitants, 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10 000 morts.

Le bilan est passé à 216 morts, dont au moins 21 enfants qui ont péri dans l’effondrement d’une école de Mexico, a annoncé le gouvernement mexicain ce mardi. Selon le centre géologique américain USGS, l’épicentre du séisme qui a frappé le Mexique se situait dans l’Etat de Puebla, dans le centre du pays, à 120 kms de la capitale, à 51 kilomètres de profondeur.

« Il était 13h15 lorsque j’ai commencé à sentir des secousses et entendre les fenêtres faire du bruit, raconte notre correspondant à Mexico, Patrick John BuffeJe me suis alors précipité dehors, la terre et la maison tremblaient. J’ai cru qu’elle allait s’effondrer. Le séisme a dû durer un peu plus d’une minute mais cela paraissait une éternité. »

« Jamais je n’avais vécu un tremblement de terre aussi fort depuis que je vis au Mexique, depuis dix-huit ans, ajoute notre confrère. Je l’ai ressenti encore plus fortement que celui du 08 septembre qui etait pourtant  de magnitude 8.2. C’en était effrayant et la terre ne cessait pas de se mouvoir. La piscine du voisin a débordé, des objets sont tombés des rayonnages… »

« Chose que je n’avais jamais vue lors des précédents séismes, mes animaux ont fui à toute vitesse comme pris de panique. Actuellement, nous sommes toujours sans électricité et nous restons dehors par crainte de possibles répliques. »

Tout s’est effondré. Les vitres, les meubles, les escaliers, les murs. J’ai tellement paniqué. C’était horrible. Alors j’ai commencé à implorer Dieu. J’étais en train de sortir et je voyais l’immeuble d’à côté qui s’effritait. Les meubles se fissuraient. Je me suis dit « c’est la fin, tout va s’écrouler ».
« J’avais l’impression que la maison allait s’écrouler ! »

Une fois le séisme passé, les habitants de Santa Maria Ahuacatitlan se sont rapidement réunis autour de l’église du village pour constater les dégâts : le clocher avait été fortement endommagé par ce tremblement de terre, comme de nombreux autres monuments historiques de l’Etat de Morelos et de nombreuses maisons dont certaines se sont effondrées.

Dans ce quartier des hauts de Cuernavaca, il n’y a pas eu de victimes. Mais tout le monde a eu très peur, car le séisme a été très fort, et même plus fort, aux dires de José Estrada, que celui du 7 septembre dernier :

« Au début, ça a commencé par des mouvements verticaux, comme si on assénait des coups ou comme si ça sautait. Et après, ça a changé pour des mouvements horizontaux faisant tout bouger. Non, il y a douze jours, on l’a légèrement senti le séisme. Oui, on a senti que ça bougeait. Mais aujourd’hui, ça a été terrible ! Il a été beaucoup plus fort, à tel point qu’il a fallu que je coure dehors parce que j’avais l’impression que la maison allait s’écrouler ! »

Si ce séisme de magnitude 7,1 a été ressenti de cette manière par les habitants, c’est parce son épicentre se situait à proximité de Cuernavaca, dans la partie orientale de l’Etat de Morelos. Dans le quartier central de la Roma, au moins un immeuble s’est effondré. « On nous rapporte des immeubles endommagés », a tweeté le gouverneur de l’Etat de Puebla, Tony Gali.

Sombre anniversaire

Le drame est arrivé le jour d’anniversaire d’un autre tremblement de terre, celui du 19 septembre 1985. A l’époque, la secousse de 8,1 avait dévasté une grande partie de la capitale et fait plus de 10 000 morts. Depuis cette tragédie, les autorités mexicaines ont durci les réglementations pour la construction et développé un système d’alerte à l’aide de capteurs situés sur les côtes.

Comme chaque année, elles avaient d’ailleurs organisé un exercice de simulation destiné à la population avec une alerte sismique. Personne n’imaginait alors que deux heures plus tard, la capitale et le centre du pays allaient être victimes d’un vrai tremblement de terre.

Hommages

Le président Enrique Peña Nieto a exprimé ses condoléances aux familles et écourté un déplacement en province pour rentrer à Mexico en avion. « J’ai ordonné l’évacuation des hôpitaux endommagés et le transfert des patients », a-t-il écrit sur Twitter

Donald Trump a pour sa part tweeté son soutien aux habitants de la capitale mexicaine. « Que Dieu bénisse les gens de Mexico. Nous sommes avec vous et nous serons là pour vous », a déclaré le président, dont les relations avec le Mexique sont exécrables.

 

À voir aussi

Répression en Egypte: ONG et opposants condamnent la mansuétude de la France

Le président égyptien arrive ce lundi 23 octobre en France pour une visite officielle de …

Guillaume Soro de retour en Côte d’Ivoire

Mes relations avec le président de la République (…) sont bonnes », c’est ce qu’a déclaré …