Accueil / SOCIETE / Le ministère de la femme appelle ses agents à déclarer leur patrimoine
Ndèye Sali Diop Dieng, ministre de la Femme, de la Famille et du Genre

Le ministère de la femme appelle ses agents à déclarer leur patrimoine

Le secrétaire général du ministère de la Femme, de la Famille et du Genre, Sidy Guèye a appelé, ses collaborateurs à faire leur déclaration de patrimoine « pendant qu’ils sont en fonction afin de pouvoir justifier l’évolution de leurs avoirs à la fin de leur mission ».

« Tous les assujettis au ministère doivent faire leur déclaration de patrimoine pendant qu’ils sont en fonction afin de pouvoir justifier l’évolution de leurs avoirs à la fin de leur mission », a indiqué M. Guèye, mercredi, lors d’une réunion avec les autorités de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC), rapporte un communiqué.

Sidy Guèye a, à cette occasion, invité ses collaborateurs à prendre connaissance du formulaire de déclaration de patrimoine et à veiller à ce que les données consignées soient « rigoureusement exactes et conformes à la réalité ». « L’OFNAC dispose, de toute façon, des compétences et des outils pour vérifier l’exactitude des données », a-t-il souligné.

Le vice-président de l’OFNAC, Cheikh Tidiane Mara, qui a présenté le contenu de la déclaration de patrimoine, considérée comme une exigence de transparence et de bonne gouvernance dans la gestion de finances publiques, a salué la disponibilité affichée par les autorités du ministère.

Pour les responsables de l’Office, « la 22 ème rencontre avec les ministères prouve que les assujettis sont dans de bonnes dispositions pour faire leur déclaration de patrimoine et que les séances d’information et d’explication étaient utiles et nécessaires pour traduire cette volonté en acte concret ».

À voir aussi

«Massalikoul Jinaan» Les clés livrées avant fin Mars 2018 …

La grande mosquée mouride de Dakar, «Massalikoul Jinan», est fin prête à accueillir les fidèles …

Annulation du conclave des Francs-Maçons à Dakar Pourquoi le Sénégal a reculé

Près de 600 « frères » et « sœurs », venus du monde entier, étaient attendus les 2 et …