Accueil / ECONOMIE / Ministère de l’Economie: Vers  une Union des mutuelles pour ses agents

Ministère de l’Economie: Vers  une Union des mutuelles pour ses agents

L’Assemblée générale constitutive de l’Union des Mutuelles du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan (UMEFP), s’est  déroulée à Dakar dans le but de privilégier l’unité pour faciliter les échanges et la prise en charge des préoccupations des agents.

 L’objectif général de l’Assemblée générale constitutive de l’UMEFP est d’associer les trois mutuelles, à savoir celles des agents des Douanes sénégalaises, des agents des Impôts et des Domaines et  ceux du Trésor, dans un cadre unitaire d’action dans leur indépendance et leur autonomie, conformément à leurs statuts  respectifs et aux dispositions communautaires de l’UEMOA concernant la mutuelle sociale. C’est ce qu’a expliqué le colonel Bocar Sall, président de l’Union des mutuelles du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. Selon ce dernier, l’union vise à assurer la représentativité des trois mutuelles auprès des administrations, notamment du Ministère des Finances, de la santé et des organisations nationales et internationales du mouvement   mutualiste. Cette union pourrait adhérer à l’Union africaine de la mutualité. A l’en croire, l’UMEFP pourrait envisager un  conventionnement collectif permettant de mieux négocier non seulement  le tarif  avec  le prestataire de soins, mais également les délais de règlement de structure et de pharmacie. Elle envisagera la réalisation de structure commune de marge plus efficiente et plus bénéfique pour supporter les charges onéreuses de construction et d’équipements. Abondant dans le même sens, Bassirou Samba Niasse, Secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, a souligné que la mise en place d’un cadre unitaire devrait contribuer à l’optimisation du dispositif au sein du département, à favoriser la coordination et la mutualisation et enfin à renforcer la collaboration entre les mutuelles. Elle offre un cadre formelle, dans le respect de l’autonomie, de l’indépendance et des spécificités de chacune. Pour lui, cette union constitue aussi le cadre unitaire indiqué pour réaliser les projets d’envergure du ministère dans le domaine social comme la mise en place d’un centre aéré et d’un hôpital de haut standing. « Toutes ces trois mutuelles constituent des outils très importants dans la définition et la mise en œuvre de notre politique sociale, notamment dans la prise en charge du bien être des agents, des membres de leur famille et même des retraités malgré les difficultés que cela peut engendrer », a-t-il indiqué. S’adressant aux participants à cette assemblée générale, M. Niasse dira : « Vous mettez ainsi en œuvre une volonté du Ministre, pour qui la création et le renforcement des structures mutualistes et des dispositifs d’assurance collective constitue une grande préoccupation ». C’est d’ailleurs, poursuit-il, l’un des objectifs poursuivis à travers notamment la réorganisation du ministère intervenue en septembre 2014 et, de façon plus récente et plus spécifique, la création de l’équipe projet chargé de la mise en place d’une mutuelle sociale au sein du ministère pour prendre en charge la couverture sociale complémentaire des agents qui sont hors du champs des trois mutuelles existantes.

 

Zachari BADJI

 

 

À voir aussi

Le Fongip face à un gap de plus de 275 milliards

Le Fonds de garantie des investissements prioritaires a tenu un séminaire sur la mutation institutionnelle …

Institutions de dépôt : La masse monétaire a baissé de 93 milliards

A fin septembre 2018, la situation estimée des institutions de dépôt, comparée à celle de …