onu

Minusca : Le Général Babacar Gaye démissionne après des accusations de viol sur des casques bleus

Dans un communiqué, le service des relations publiques de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) informe que Babacar Gaye, jusqu ici chef de la Minusca, a présenté, ce mercredi 12 août 2015, sa démission au Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à la demande de celui-ci.

Ban Ki-moon a annoncé ce mercredi à New York qu il a demandé la démission du général Babacar Gaye, ancien chef d Etat major général des armées du Sénégal, suite à une série d accusations d abus sexuels contre des enfants commis par des Casques bleus.

Une enquête a été ouverte par l’Onu après ces accusations de viols et d homicides qu auraient commis des Casques bleus à Bangui, en Centrafrique, au cours d’une opération armée dans l’enclave musulmane PK5 à Bangui, au début du mois d’août. Des accusations communiquées par Amnesty International.

Le Secrétaire général des Nations Unies a, toutefois, rendu hommage à Babacar Gaye, exprimant sa reconnaissance «pour ses efforts inlassables dans la quête de la paix, de la sécurité et de la réconciliation au cours de sa longue carrière prestigieuse et plus récemment en République centrafricaine dans des circonstances extrêmement difficiles et dans un contexte de crise sans précédent». Sous son leadership, la Minusca a atteint sa pleine capacité opérationnelle le 28 avril 2015, un an après sa création, témoigne-t-il.

Représentant spécial et Chef du Bureau intégré de l’Onu en République centrafricaine (Binusca) depuis le 12 juin 2013, c’est dans la continuité des fonctions qu’il avait déjà occupées, que Babacar Gaye a été nommé, le 16 juillet 2014, Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la Stabilisation en République centrafricaine (Minusca).

Voir aussi

direc

Cojer- Macky Sall confirme Thérèse Faye jusqu’en 2019

Le Prèsident de la République a présidé ce samedi, en sa qualité de secrétaire général …