3 septembre, 2014
Accueil » POLITIQUE » MISE AU POINT DE LA SECTION APR D’ATLANTA
MISE AU POINT DE LA SECTION APR D’ATLANTA

MISE AU POINT DE LA SECTION APR D’ATLANTA

MISE AU POINT DE LA SECTION APR ATLANTA

La section APR d’Atlanta tient à apporter des précisions sur les fausses allégations et la mauvaise foi que notre camarade Mame Sokhna Lo a distillée dans un article publie le 18 octobre 2012. Nous regrettons qu’elle s’y soit prise de cette façon et qu’elle ait délibérément choisi de raconter des contre-vérités indignes d’une militante APR qu’elle dit être, et d’avancer des propositions qui, au-delà de la section d’Atlanta, représentent un danger majeur pour la notre cohésion nationale. Sa décision d’insérer dans le débat des considérations d’ordre ethnique relève d’une hystérie. L’autre vue de l’esprit consiste de sa part de se targuer d’avoir emmené certaines personnes au sein de l’APR, alors qu’elle même était militante du PDS qui est revenue retrouver ces personnes sur le terrain ! Et que vient donc faire la Première Dame dans les affaires de renouvellements des instances de la coordination d’Atlanta ? N’est-il pas la une tentative de salir le nom de celle-ci pour élever le sien ? Le ridicule ne tue pas !!

Qu’elle dise qu’elle a été débarquée du poste de la coordinatrice des femmes relève de la simple fabulation. Jamais Mame Sokhna n’a été nommée, désignée a fortiori élue a ce poste qu’elle dit avoir occupé d’autant que jusque la nous n’avions travaille que sur la base d’un consensus collégial qui a mené à terme les campagnes présidentielles et les législatives. Nous la mettons en demeure hic et nunc de prouver le contraire.

Le 15 Septembre 2012, une réunion avait été convoquée aux fins de préparer l’AG. Mame Sokhna était la. Elle s’est portée volontaire pour faire partie de la commission et a été convoquée à toutes les réunions de ladite commission. La dernière en date s’est tenue le Samedi 22 Septembre à 18 H a deux minutes de chez elle mais elle n’est jamais venue toute occupée qu’elle était avec ses clientes. C’est a 20 H, alors que nous nous apprêtions chacun a rentrer chez soi qu’elle a appelé pour dire qu’elle ne pouvait pas venir. Nous lui avons néanmoins rendu compte de ce qui s’est passe, sur quoi elle n’a trouve rien à redire.

Par soucis de transparence et d ‘efficacité du déroulement de l’AG, il avait été décide qu’il y aurait une personne centrale qui devait recueillir toutes les candidatures et cela un mois avant la tenue de ladite AG. M. S Lo n’était pas candidate au poste de coordonatrice des femmes.

Sur la base de tout ce qui précède, la coordination d’Atlanta a bel et bien tenu une Assemblée Générale en la date du 14 Octobre 2012 pour structurer ses instances. Nous nous étonnons que Mame Sokhna prétende ne pas avoir été mise au courant de la tenue de ladite assemblée générale ! Non seulement était-elle au courant, mais elle faisait partie de la commission chargée de l’organiser et s’est portée candidate comme coordonatrice adjointe des femmes.

Le jour de l’Assemblée Générale tous les candidats dont Mame Sokhna Lo se sont présentés et les militants ont voté. Quand le vote pour la candidate à la coordination des femmes est passé, nous sommes passes au vote pour son adjointe. En plus de Mame Sokhna, il y avait une autre candidate qui a récolté 38 voix contre 5 pour Mame Sokhna. C’est sur ce, que Mame Sokhna s’est levée pour sortir de la salle. Ce sont la les faits tels qu’ils se sont passés, têtus, vérifiables et incontestables. L’esprit de fair-play voudrait que celui qui perd s’incline et félicite le gagnant.

Fait à Atlanta, le 18 Octobre, 2012.

Pour le Bureau de la Section APR d’Atlanta

Le Secrétaire charge de la Communication