Accueil / SOCIETE / Mise en œuvre du plan d’actions 2010-2015 pour l’abandon de l’excision : L’élaboration d’un système de suivi-évaluation au centre d’un atelier

Mise en œuvre du plan d’actions 2010-2015 pour l’abandon de l’excision : L’élaboration d’un système de suivi-évaluation au centre d’un atelier

Elaborer un schéma de suivi-évaluation du plan d’action pour l’accélération de l’abandon de l’excision 2010-2015, voilà l’objectif de l’atelier de mise en œuvre tenu à Saly Portudal du 08 au 10 septembre sous l’auspice de la direction de la Famille.
(Correspondance) – La promotion de l’abandon de l’excision au Sénégal repose sur une volonté politique manifeste et réelle du gouvernement. Cette option stratégique respectueuse des choix des communautés pratiquantes intègre, dans ses priorités, la capacité pour les acteurs de convaincre pour des changements de normes sociales.

Dans le cadre du processus d’accélération du processus d’abandon de l’excision au Sénégal, l’évaluation du premier plan d’action, qui a engrangé d’importants résultats, a permis au gouvernement de cerner les points forts et surtout les faiblesses de celui-ci. Pour le Plan 2010-2015, l’engagement et le renforcement des capacités des acteurs, l’opérationnalisation d’un cadre de mise en œuvre et de suivi et la mise en place d’un mécanisme fonctionnel de coordination des interventions sont, entre autres, les éléments majeurs qui devraient constituer la réponse nationale pour relever le défi du passage à l’échelle.

C’est pourquoi, la coordination nationale a pensé utile, suite à la mise en place des comités départementaux et régionaux de suivi-supervision, d’organiser, sous les auspices de la direction de la Famille du ministère de la Famille et des Organisations féminines, un atelier d’élaboration d’un plan de suivi-évaluation. L’atelier a regroupé une soixantaine de participants venus dudit ministère, des partenaires techniques, du Comité technique national, en plus des représentants des Comités régionaux, 10 gouverneurs de régions, les chefs de services régionaux du développement communautaire, les représentants de quatre Ong et deux anciennes exciseuses.

L’objectif général de l’atelier était d’élaborer, de manière participative, un plan de suivi-évaluation du plan d’action 2010-2015, pour l’abandon de l’excision. De manière spécifique, il s’agissait de rappeler les éléments essentiels du plan d’action pour l’accélération de l’abandon de l’excision sur la période 2010-2015 : vision, objectifs, principes, cadre logique et indicateurs de réalisations ; capaciter les acteurs sur les notions de suivi-évaluation de projets ; recueillir les contributions des comités régionaux et départementaux de suivi pour l’élaboration du plan de suivi-évaluation ; identifier les indicateurs de réalisation les plus pertinents du plan d’action ; définir la périodicité, les méthodes de collecte des indicateurs et situer les responsabilités pour leur collecte et leur analyse ; élaborer le budget pour la mise en œuvre du plan de suivi-évaluation.

Les travaux se sont déroulés sous une série de six plénières, alternées avec des travaux de groupe. Au terme de l’atelier, un document national consensuel de référence portant sur le plan de suivi-évaluation, prenant en compte toutes les spécificités des zones d’intervention, a été élaboré. De même, les moyens humains, matériels et financiers nécessaires pour la mise en œuvre du plan de suivi-évaluation ont été déterminés.

Pape Mbar FAYE

Walf

À voir aussi

Kolda : Une mystérieuse maladie décime le cheptel

Après les fortes intempéries de juin dernier qui ont décimé une partie du cheptel à Linguère, …

Dahra: Trois individus dont un Malien arrêtés pour vol de bétail

La gendarmerie de Dahra a mis aux arrêts trois individus ; dont un ressortissant malien, pour …