Education

MISE EN PLACE DES (ISEP) AU SENEGAL L’AFD OCTROIE UNE SUBVENTION 13,120 MILLIARDS F CFA

  • Date: 29 septembre 2016
Un financement d’un projet de 20 millions d’euros (plus de 13 milliards F CFA) dont 18 millions de prêt et 2 millions de subventions, a été octroyé par l’Agence française de développement (AFD) à l’Etat du Sénégal. Le montant  vise à  étendre le réseau d’Instituts supérieurs d’Enseignement professionnel par la construction et la mise en œuvre d’un (Isep) à Saint-Louis / Richard-Toll et d’un second à Ziguinchor/Bignona.
L’information est contenue dans un communiqué du ministère de la formation supérieure et de la recherche. Parvenu à la Rédaction de Sud Quotidien, ledit communiqué informe qu’une convention de financement a été signée avec l’Etat du Sénégal, hier, vendredi 23 septembre 2016 à la Primature, pour officialiser l’accord de partenariat au cours de la visite du Premier ministre français.Revenant sur  le projet, la source avance qu’il  permettra  d’accueillir à long terme jusqu’à 5000 apprenants à Richard-Toll, au sein de programmes de formation dans les domaines de l’Agriculture, Elevage, Pêche- Aquaculture, Agroéquipements-Agroalimentaire, Tourisme.Les entreprises de la zone seront mobilisées pour la formation en alternance. Pour celui de Bignona, jusqu’à 3000 apprenants sont attendus à long terme, avec des programmes de formation dans les domaines de l’agriculture, métiers de l’eau, métiers verts, artisanat, tourisme, développement durable, entre autres, de manière à contribuer au renforcement du tissu des petites et moyennes entreprises locales, mais surtout d’appuyer les activités transversales du réseau des ISEP (RISEP) afin de favoriser les économies d’échelle dans l’offre de formation, l’organisation et la gestion des établissements.Concernant le démarrage de ces formations, le ministère de l’enseignement supérieur annonce le démarrage pour ce mois d’octobre.Rappelons que l’Etat du Sénégal s’est engagé depuis 2012 dans une réforme «ambitieuse» de l’enseignement supérieur visant notamment à diversifier l’offre de formation supérieure et à tenter d’infléchir le flux de bacheliers vers un nouveau type de formations supérieures: techniques, décentralisées et ancrées dans les bassins d’emploi régionaux, afin de renforcer l’employabilité des diplômés et leur contribution à la densification du tissu des (Pme). Dans cette perspective, une décision présidentielle a été prise le 14 août 2013 pour «réorienter le système d’enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes». «La mise en œuvre de cette décision par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche se traduit ainsi par l’implantation d’un réseau national de quatorze (14) Instituts supérieurs d’Enseignement professionnel  sur toute l’étendue du territoire», fait savoir la source. Un ISEP a pour vocation d’offrir des programmes professionnels, rappelle-t-on.
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15