POLITIQUE

MISE EN PLACE DU COMITÉ ÉLECTORAL DE KÉDOUGOU- Les Républicains se crêpent le chignon

  • Date: 14 mars 2016

 Ça sent le roussi entre les responsables de l’Alliance pour la République (Apr) de Kédougou. En effet, au cours d’une rencontre entre militants républicains pour faire le point sur la situation des préparatifs de la campagne pour le référendum du 20 mars, une vive altercation s’est invitée entre proches du Président du Conseil départemental de Kédougou, Lesseyni Sy, et des proches de l’opérateur économique, Mamadou Diop, par ailleurs, président du Mouvement des réformateurs de l’Apr à Kédougou.

Selon M. Diop, le Président du conseil départemental de Kédougou, Lesseyni Sy « est à l’origine de tous les maux du parti à Kédougou. C’est lui qui a fait que le parti a échoué ici lors des dernières élections locales ». Et de renchérir : « Il a orchestré une mascarade pour s’autoproclamer président du Comité électoral alors que nulle part, nous avons tenu une réunion pour statuer sur cette affaire. Par son geste, il pénalise le parti car dans toutes les localités du Sénégal, des comités électoraux ont été mis en place pour la coordination des activités à la base. »

Poursuivant sa diatribe, il ajoute : « L’Apr de Kédougou sera la seule entité qui n’aura pas de Comité électoral car Lesseyni Sy refuse sa création. Il nous parle de temps qui presse, mais cela ne tient pas debout car on ne peut rien faire dans la désorganisation. Pour montrer sa mauvaise foi, il a pris l’argent du Comité électoral pour le confier à une dame qui lui est proche et ceci n’est pas normal. Nous allons nous battre pour rétablir l’équité et la justice au sein du parti ». Toutefois, précise M. Diop, « nous tenons à réaffirmer notre profond engagement au côté du président de la République afin que puisse triompher, au soir du 20 mars, un ”Oui” massif. »

Réagissant aux propos de son camarade de parti, le président du Conseil département de Kédougou, Lesseyni Sy, a botté en touche toutes ces accusations. « Ce sont des agitateurs aux intérêts crypto-personnels qui continuent de saper le moral des militants à travers leur stratagème », se défend-il. Et d’ajouter : « L’Apr n’est pas divisée à Kédougou pour que Mamadou Diop puisse créer un mouvement dit de ”réformateurs”. » Dans ses explications, il a tenu à préciser qu’il reste « le plénipotentiaire du parti au niveau départemental depuis sa création ». Lesseyni Sy se dit être doté des pleins pouvoirs pour mener à bien sa mission. « Cet argent dont ils parlent est dans des mains sûres et chaque fois qu’on en aura besoin, c’est le groupe de l’Apr qui décidera de son utilisation judicieuse. »

Pour clore le débat, Lesseyni Sy précise : « C’est pourquoi, j’appelle toutes les militantes et les militants de l’Apr à se mobiliser pour faire triompher le ”Oui” au soir du 20 mars 2016. »

Les prochains jours nous édifieront sur cette crise qui mine le parti présidentiel dans cette localité. Dans tous les cas, si rien n’est fait, entre-temps, pour apaiser les esprits, tout laisse croire que c’est mal parti pour l’Apr qui doit faire face au camp du ”Non” à Kédougou.

 

Papis Nimbaly Barro (Correspondant à Kédougou)

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15