Accueil / POLITIQUE / Mise en liberté provisoire du député-Maire Les proches de Khalifa Sall s’expliquent sur la collecte et le dépôt de caution
Mamadou Mignane Diouf du Forum social sénégalais

Mise en liberté provisoire du député-Maire Les proches de Khalifa Sall s’expliquent sur la collecte et le dépôt de caution

Après le dépôt de la caution par les avocats du député-maire Khalifa Sall pour obtenir sa mise en liberté provisoire, ses proches, qui avaient mis sur pied un collectif pour initier une collecte, ont fait face à la presse, hier, pour revenir sur les raisons qui les ont poussés à mettre à la disposition des avocats ledit chèque de 1,8 milliard de nos francs. Morceaux choisis de quelques intervenants lors de ce face à face avec la presse.   

Mamadou Mignane Diouf : « Il y a une obstination globale au haut niveau pour garder Khalifa Sall en prison »

« Depuis bientôt 9 mois, le maire Khalifa Sall est dans les liens de la détention dans des conditions politico-judiciaires et sous complot politique. Et face à cette injustice à cette iniquité dans le traitement des dossiers politiques, les citoyens sénégalais et africains, parmi lesquels les membres du collectif, s’étaient organisés pour voir  ce qui peut être fait pour trouver une solution. Selon les règlements de la loi et parmi ses propositions de solutions, il y avait la caution qui était initiée. Aujourd’hui, il y a une jonction entre ce collectif, la famille de Khalifa qui souffre dans sa chair de voir un des siens pendant neuf mois injustement détenu. Les amis de Khalifa à travers l’Afrique et le monde se sont mobilisés et c’est donc grâce à une telle jonction qu’il est possible, aujourd’hui, de vous dire qu’une caution va être remise entre les mains de la justice sénégalaise par le biais des avocats pour, encore une fois, qu’une une possibilité de libérer le maire Khalifa Sall soit envisagée. Vous avez suivi toutes les péripéties, toutes les tentatives, tous les mécanismes que les avocats, selon la loi, ont tenté de faire mais, face à tout cela, on a constaté une obstination globale au haut niveau pour garder Khalifa Sall un député-maire en prison ».

Soham Wardini, 1er  adjoint du maire : « mon intime conviction est qu’il n’a pas détourné un seul franc »

« Nous qui travaillons avec Khalifa et nous avons très mal. Je l’ai côtoyé pour la première fois en 2009, lors de mon premier mandat à la ville de Dakar en qualité de conseillère et adjoint. Cet homme que j’ai connu lors de sa première investiture, a fait une déclaration de patrimoine, donc, il ne peut pas détourner de l’argent. Mon intime conviction est qu’il n’a pas détourné un seul franc. Pourquoi cet acharnement ? Les femmes, depuis neuf mois, ont été de tous les combats sur le terrain. Nous nous sommes battus et les avocats ont utilisé toutes les procédures à la recherche d’une liberté provisoire qu’on refuse de lui donner. Elu député encore, il n’avait pas d’immunité parlementaire. Mais, ils se sont rendu compte qu’on ne pouvait le juger sans lever cette immunité. Alors, nous sommes encore là et j’en appelle aux Sénégalais d’ici et d’ailleurs dans le monde entier parce que Khalifa Ababacar Sall n’est pas une quelconque personne. Il est le maire de la capitale du Sénégal. Ce fils du Sénégal qu’on devrait montrer comme exemple, qu’on devrait protéger, c’est lui qu’on veut abattre. Je ne peux pas comprendre cet acharnement, alors ses amis, sa famille et ses sympathisants ont tous contribué à la collecte ».

Ndèye Marie Diaw, représentante de la famille : « On veut le contraindre à livrer les bénéficiaires de la caisse »

« Au début de cette affaire, on était contre toute caution pour libérer Khailifa parce qu’on ne comprenait pas. C’est par la suite qu’on a été édifiés sur l’objectif de la caution et on a accepté. Depuis lors, les soutiens fusent de partout au Sénégal comme à l’étranger. Des collectes ont été initiées, certains ont donné cent francs d’autres dix mille, un million, des terrains, etc. Il est temps qu’il sorte. Nous en avons assez de cette situation car il est innocent. Pour qui connait la personnalité et la droiture de Khalifa, il a toujours travaillé dans la transparence. On veut le contraindre à livrer les bénéficiaires de la caisse d’avance, mais il ne va jamais l’accepter parce que c’est un homme digne qui préfère croupir en prison que d’exposer les bénéficiaires ».

Abdoulaye Elimane Kane : « Je peux témoigner de l’importance que Khalifa accorde aux valeurs de partage, d’abnégation et de solidarité… »

« J’ai tenu à prendre la parole pour saluer l’action et magnifier l’initiative d’une grande portée humaine, sociale et politique que des hommes et des femmes ont lancée. Cette campagne de collecte de moyens en vue de constituer une caution, est l’œuvre de citoyens dont beaucoup connaissent et apprécient les qualités intellectuelles et morales de celui qui est, en ce moment, dans les liens de la prévention. Je suis de ceux-là qui peuvent témoigner de l’importance que cet homme accorde aux valeurs de partage, d’abnégation et de solidarité pour l’avènement d’une société meilleure (…). Que cet homme qui jouit de la présomption d’innocence, dont le parcours personnel et les états de service constituent une caution de responsabilité et de respectabilité, pouvait obtenir une liberté provisoire ».

Barthélémy Dias : « Je n’ai aucun espoir pour cette caution parce que… »

« Si on arrive au rapport de l’IGE, on saura que Khalifa Sall n’est pas un voleur. Tout cela est politique. Je n’ai aucun espoir concernant la libération de Khalifa Sall. Car ceux qui doivent gérer ce dossier ne sont pas libres. On le saura au cours de cette procédure. Normalement, cette caution doit garantir une liberté provisoire suivie d’un contrôle judiciaire, c’est cela que dit la loi. Maintenant, on attend de voir ce que la justice sénégalaise fera. Mais on est sûr que cette affaire n’est pas un truc de Procureur, ni de Doyen des juges. C’est Macky Sall qui tire les ficelles et empêche quiconque a des ambitions pour notre pays d’arriver à ses objectifs, avec les moyens que l’on connaît ».

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Procès de Khalifa Sall- réactions de la classe politique

Le procès de l’édile de la ville de Dakar a réuni les forces vives de …

Bamba Fall, Maire de la Médina : « Khalifa Sall ne sera jamais sacrifié »

Bamba Fall, maire de la Médina, un des plus fidèles défenseur de Khalifa Sall s’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *