Accueil / People / Miss Angola couronnée Miss Univers

Miss Angola couronnée Miss Univers

Leila Lopes, sacrée lundi soir Miss Univers à Sao Paulo (Brésil) souhaite que son titre puisse l’aider à faire sortir son pays natal, l’Angola, d’un passé lié à la guerre et à la pauvreté, et à lutter contre les ravages du virus VIH partout dans le monde.

Répondant aux questions des journalistes d’une petite voix timide tôt mardi, juste après son sacre, la reine de beauté a raconté qu’en tant que Miss Angola, elle avait « déjà beaucoup fait pour (son) peuple ».

« J’ai beaucoup travaillé pour plusieurs causes sociales: je travaille pour les enfants déshérités, je travaille pour la lutte contre le VIH, je travaille à l’aide aux aînés et je fais tout ce que je peux pour aider mon pays », a-t-elle détaillé. Mais elle prédit que devenue Miss Univers, elle pourra « faire beaucoup plus ».

Priée de dire si, à l’instar de certaines des 88 concurrentes, elle avait eu recours à la chirurgie plastique (ce qui est autorisé par ce concours international), Mlle Lopes a répondu par la négative et confié que ses secrets de beauté consistaient à un bon sommeil, à l’utilisation d’un écran total, même par temps couvert, et à boire beaucoup d’eau.

Interrogée au sujet du racisme, étant l’une des rares lauréates noires du concours, Leila Lopes a estimé que « tous les racistes devraient se faire aider. Ce n’est pas normal au XXIe siècle de penser ainsi », a-t-elle jugé.

Elle a adroitement répondu aux questions posées par le jury alors qu’il ne restait que cinq candidates en lice. Interrogée sur le détail physique de sa personne qu’elle souhaiterait pouvoir modifier: « Dieu merci, je suis satisfaite de la façon dont Dieu m’a créée et ne je changerais rien », a-t-elle répondu, ajoutant être une femme « dotée d’une beauté intérieure ».

La première dauphine de Miss Univers est Miss Ukraine, Olesia Stefanko, 23 ans. La deuxième dauphine est la représentante du Brésil, Priscila Machado, la troisième est Miss Philippines et la quatrième Miss Chine.

Leila Lopes, qui s’exprimait en portugais (l’Angola étant comme le Brésil une ancienne colonie portugaise), a signé à l’occasion de cette 60e cérémonie une toute première victoire pour l’Angola. AP


À voir aussi

TPMP : Une star de l’émission victime d’une agression physique, Castaldi fait de tristes révélations…

Benjamin Castaldi est revenu ce jeudi soir sur l’agression physique dont a récemment été victime …

Photos : Donald Trump : Le président américain veut armer les enseignants !

Donald Trump a reçu à la Maison Blanche des élèves du lycée de Parkland qui …