Accueil / Education / Miss Math/Miss sciences en 2018 à Tambacounda : Des lycéennes de Kothiary et de Golmy en tête

Miss Math/Miss sciences en 2018 à Tambacounda : Des lycéennes de Kothiary et de Golmy en tête

Deux élèves des lycées de Kothiary et de Golmy sont arrivées en tête à la 7ème édition 2018 du Concours Miss maths et Miss sciences de l’Académie de Tambacounda (est), qui a récompensé 18 collégiennes et lycéennes de la région, pour leurs performances dans les disciplines scientifiques, a constaté l’APS.

Adama Awa Bâ du Lycée de Kothiary (Miss Maths 2018) et Coumba Kanouté du Lycée de Golmy (Miss Sciences 2018) ont été primées lors d’une cérémonie tenue samedi au Conseil départemental de Tambacounda.

Cette année, une bonne partie des lauréates proviennent d’établissements situés hors de la commune de Tambacounda, chef-lieu de région, qui compte seulement 4 des 18 élèves primées par le concours, selon la responsable du Bureau Genre de l’Inspection d’Académie, Marie-Françoise Diouf Diarra.

La miss maths est suivie de 7 dauphines et la miss sciences de 9 dauphines. Les deux miss maths et sciences représenteront la région de Tambacounda au niveau national.

La manifestation présidée par l’Inspecteur d’Académie Alassane Niane a enregistré la participation de femmes chefs d’établissements scolaires, notamment la proviseure du Lycée Mame Cheikh Mbaye, Rose Malick Ngom, de chefs de services, d’enseignants, parents d’élèves et élèves.

Initié en 2010 par le ministère de l’Education, le concours cible des élèves de 4-ème et de seconde ayant obtenu une moyenne comprise entre 14 à 20.

Cette compétition vise à ‘’susciter l’émulation, afin de montrer aux filles qu’elles peuvent réussir dans les filières scientifiques souvent considérées comme difficiles’’, a dit la Responsable du Bureau Genre. Le Bureau continue de ‘’suivre le cursus des anciennes Miss Maths et Sciences.

‘’Chaque année, je suis leur évolution dans leurs établissements respectifs avec certaines qui passent le Bac cette année et d’autres qui poursuivent présentement leurs études en France’’.

Des démarches sont actuellement entreprises par le Bureau genre de l’IA pour aider une ancienne lauréate, un bac scientifique avec mention ‘’bien’’ en poche l’année dernière, à décrocher une bourse d’études à l’étranger.

À voir aussi

Année invalide à l’UGB pour 4 UFR !

Quatre UFR de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis vont reprendre l’année académique sans être considérés …

Bac 2018 : Les résultats en chiffres et le sort réservé aux fraudeurs

  Les résultats du baccalauréat 2018 ont connu une légère hausse, comparés à ceux de …