téléchargement (2)

MME FATOU SECK, DG OUMOU LEADER DISTRIBUTION ÉQUIPEMENT, CAURI D’OR DE L’ENTREPRISE CITOYENNE « Cette distinction est une reconnaissance de notre travail »

Pour sa 12ème édition, le traditionnel gala des Cauris d’or a honoré Oumou Leader Distribution Équipement comme Cauri d’or de l’entreprise citoyenne qui a été remis par  Cheikh Amar PDG de TSE Holding et Kabirou Mbodj PDG de Wari, à Mme Fatou Seck Directrice générale de OLDE. Entretien !

 Vous avez reçu une distinction lors de la dernière édition des Cauris d’Or. Quel est le sentiment qui vous anime après ce sacre ?

Je vous remercie de l’intérêt que vous portez à Omou Leader Distribution Équipement. C’est avec honneur que nous avons reçu cette nomination au Cauris d’or. Connaissant la notoriété de votre organisation et le fait que notre travail, depuis des années, soit reconnu par vos services est une grande fierté pour moi et l’ensemble des membres du personnel de l’entreprise.

Pouvez-vous revenir sur le parcours exceptionnel qui vous a propulsé, aujourd’hui, à la tête d’Omou Leader Distribution Équipement.

C’est avec plaisir que je vais résumer  mon parcours. Effectivement, j’ai reçu une formation en ingénierie financière sanctionnée par un master, des études qui ont été effectuées à l’étranger. Mon rêve était de devenir banquier, un métier que j’ai exercé durant cinq ans dans deux banques de la place. En 2009, j’ai démissionnée pour rejoindre mon mari Monsieur Diabel SECK qui a fondé cette société, en 2004. En cette période, je l’ai rejoint dans cette aventure formidable qui nous a amenée, aujourd’hui, à ce stade d’Oumou Leader Distribution Équipement. Ma formation en ingénierie financière et gestion commerciale et mes nombreux voyages à l’étranger m’ont permis de découvrir et d’acquérir de nouvelles expériences qui m’ont beaucoup servi pour mener à bien ces responsabilités.

Quel message souhaitez-vous  adresser aux jeunes entrepreneurs sénégalais et africains ?

Je dirais, comme ce proverbe qui m’a accompagné durant tout mon cursus, que « l’effort fourni ne trahit jamais ». Je vois en la réussite, un effort constant et un travail régulier. C’est-à-dire, qu’aujourd’hui, on ne va pas évoluer en dents de scie, on ira fournir les efforts nécessaires pour atteindre ses objectifs. Aujourd’hui, je dirige une société qui a été fondée par un pur produit des « daaras » en l’occurrence Monsieur Diabel SECK, qui est un ‘’self made man.’’ Tous ses efforts fournis, pour en arriver à ce stade, sont une source de motivation pour toute l’entreprise. On y va avec ce succès dans les tâches à effectuer quotidiennement. Donc, m’adressant à la jeunesse, je leur dis que nous y allons en fournissant des efforts constants avec un travail régulier et acharné. Tout ce qui nous intéresse, c’est notre pays. Oumou Leader Distribution Équipement étant nominée comme entreprise citoyenne, veut s’immiscer dans tous les domaines d’activités de notre cher Sénégal que ça soit indirectement ou directement. Au niveau de l’instruction, nous sommes un partenaire fidèle de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur avec les ministères de tutelle sur tous leurs programmes à savoir les compétitions comme le Concours général et le Concours miss mathématiques. Nous nous impliquons parce que nous croyons à l’éducation, au développement de notre Sénégal qui ne sera pas uniquement fait par l’État. Comme disait le président Kennedy, on se dit qu’on est à la place de celui qui se demande « qu’est-ce que je peux faire pour mon pays ». Donc, on a choisi le volet éducatif, le volet social et tout dernièrement nous avons pu participer au dernier recensement de l’Ands. Pour nous, cette nomination est une reconnaissance de notre travail. Cette distinction consacre l’engagement au quotidien du groupe Oumou auprès de l’ensemble de ses parties prenantes et constitue le fruit de ses efforts en matière de responsabilité sociétale. Je dis tout simplement à la jeune génération, aux gens qui veulent émerger, qu’il n’y a pas de secret, il faut travailler, travailler de manière constante et comme il le faut, c’est ce qui mène à une réussite durable.

Entretien réalisé par Mariétou Seck et Ibrahima Ndour

Voir aussi

cooperation_senegal-japon

Réhabilitation du port de Dakar: Le Japon injecte 22 milliards

Le Japon vient de mettre à la disposition du Sénégal des financements d’environ 22 milliards …