Accueil / ECONOMIE / Modernisation du transport public à Louga- 13 minibus mis en circulation

Modernisation du transport public à Louga- 13 minibus mis en circulation

 La mise en circulation de 13 nouveaux minibus dans la capitale du Ndiambour est une aubaine pour les populations, tant la problématique du transport urbain y était devenue une véritable préoccupation.

L’activité s’inscrit dans le cadre du programme de renouvellement du parc de transport urbain dans la capitale du Ndiambour mis en œuvre par le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud). Ces nouveaux véhicules, selon les responsables du Cetud, vont assurer les déplacements des populations, dans le respect de l’environnement et dans des conditions de confort et de sécurité améliorées. Le réseau de transport est composé de trois lignes desservant tous les quartiers de la ville, y compris Montagne, Keur Serigne Louga, Artillerie, Santhiaba, a indiqué le directeur des opérations du Cetud, Cheikh Oumar Guèye, lors d’une rencontre avec les syndicats de transporteurs de la région. A noter que le coût unitaire des bus est de 18.000.000 F Cfa.

Chaque transporteur donne un apport correspondant à la prime de 2.000.000 de F Cfa octroyée par l’Etat, suite au retrait de son bus. Le paiement du crédit restant, soit 16.700.000  de FCfa, est échelonné  sur 60 mois. Si, à l’origine l’objectif était de retirer progressivement les «cars rapides» du paysage de Louga, les résultats obtenus ont permis au gouvernement de décider de l’extension du programme dans les régions, répondant ainsi aux attentes des transporteurs et des populations. Ainsi, la professionnalisation de ces 13 minibus neufs à Louga permettra-t-elle de générer environ 33  emplois directs de conducteurs, receveurs, régulateurs, contrôleurs et gérants de lignes. Un acte salué à sa juste valeur par le président des transporteurs de Louga, El Hadji Madièye Fall qui a remercié le Président Macky Sall pour ce projet porteur. Ces nouveaux véhicules assureront, à partir du 22 juin 2015, les déplacements des populations. Trois lignes qui desserviront tous les quartiers, seront exploitées dans un premier temps. Le Cetud poursuit l’objectif d’améliorer la sécurité, l’efficacité, l’accessibilité et la qualité environnementale de la mobilité urbaine, avec une attention particulière pour les populations les plus démunies, à travers un mécanisme de leasing (crédit-bail).

Sidy THIAM

Share This:

À voir aussi

TRANSPORT FERROVIAIRE  La France accorde 129,6 milliards de FCFA au Sénégal

  Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou BA, vient de signer …