POLITIQUE

Modification du Règlement intérieur de l’Assemblée : Comment Macky Sall a piégé l’opposition

  • Date: 1 juillet 2015

C’est un véritable plébiscite ce qui s’est passé hier à l’Assemblée nationale. Le projet de loi portant modification du Réglementaire intérieur de l’Assemblée nationale est passée comme lettre à la poste. 142 voix pour, 4 contre et 4 abstentions. Dans une assemblée de 150 députés, seules 8 voix n’ont pas approuvé  le projet. Ce qui signifie que même les députés de l’opposition, dans leur majorité, ont voté le projet de loi.

 Pourquoi les députés de l’opposition, et même du PS dont on disait qu’ils étaient particulièrement visés par le projet de loi, ont-ils courbé l’échine malgré leurs vociférations dans la presse et lors des débats à l’Assemblée nationale ? Il faut d’abord savoir que le projet de loi comportait deux dispositions : l’une portant sur le quinquennat du Président de l’Assemblée nationale et l’autre sur l’augmentation du nombre de députés de 10 à 15 pour la constitution d’un groupe parlementaire. Les députés de l’opposition, qui ont voté la loi, ont prétexté l’avoir fait pour la première disposition et non pour la seconde. Pourquoi n’ont-ils pas donc appuyé Thierno Bocoum qui avait demandé à ce que la loi soit retournée en commission ? Ils devaient même aller plus loin en demandant à ce que les deux dispositions soient portées par deux projets de lois différents. Leur démarche serait beaucoup plus cohérente et son aboutissement logique devrait être le rejet du projet de loi pour sa reformulation. Et si malgré tout la majorité avait voté la loi, personne ne trouverait  à redire par rapport à leur démarche.

Mais en adoptant le projet de loi, ils sont tombés dans la nasse tendue par le Président Macky Sall qui sort victorieux de cette épreuve. Il a eu le beurre et l’argent du beurre…

(Source : sunuwiki.com)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15