Accueil / ACTUALITES / Mohammed Boune Abdallah Dionne- Un grand homme d’État qui rabaisse le politicien

Mohammed Boune Abdallah Dionne- Un grand homme d’État qui rabaisse le politicien

Dût quiconque en être offusqué ou contrarié, Mohammed Boune Abdallah Dionne est un grand homme d’État. Dans le conflit Khalifa Sall-Diène Farba Sarr, Me ABC, Médiateur de la République a voulu en faire son affaire. C’est évident. Toutes les occasions sont bonnes pour lui pour ne pas subir le sort de son prédécesseur soumis à un silence pendant cinq ans. Ousmane Tanor Dieng, au lieu de soutenir son camarade de parti, se donne lui aussi le manteau insolite de médiateur. Ce qui ne fut qu’un triste exutoire que personne n’a salué. Il devrait être tout petit avec ce beau geste du Premier ministre.

Celui-ci a agi en oubliant les appartenances politiques et en mettant aux premières loges le bien commun. La responsabilité de poursuivre le bien commun revient à l’État et c’est une chance qu’il en soit conscient. Le bien commun est la raison de l’autorité d’État. Par ce bel acte de conciliation et de résolution, le Premier ministre garantit encore la cohésion, l’unité et l’organisation de la gouvernance publique de sorte que le bien public pour lequel agit aussi bien Khalifa Sall que Diène Farba Sarr puisse être poursuivi avec dialogue, valeur orale de la civilisation sénégalaise.

Mohammed Boune Abdallah Dionne est un grand homme d’État car il donne la preuve que pour garantir le bien commun, le gouvernement a pour tâche spécifique d’harmoniser avec justice les divers intérêts sectoriels. La juste conciliation des biens particuliers de groupes et d’individus, dussent-ils agir sous le couvert d’Institutions, est une des fonctions les plus délicates de l’État. Le Premier ministre l’a réussi. Reconnaitre alors en lui les indices identitaires d’un grand homme d’État n’est point le flatter.

Mieux, il a rabaissé tous ces politiciens qui ont voulu sauter sur cette affaire pour en faire une question de politique politicienne.

Domou rewmi

À voir aussi

GO : Jules jugé par une ‘’con-sœur’’

Les conneries, c’est comme les impôts. On finit toujours par les payer. Ainsi, quand une …

Ouverture de l’aéroport de Diass- Des jeunes comptent manifester devant le chef de l’Etat

REWMI.COM- Les jeunes de Diass envisagent de manifester devant le chef de l’Etat le 7 …