Accueil / ECONOMIE / Monnaie et credit- Une augmentation de 106,5 milliards des dépôts transférables

Monnaie et credit- Une augmentation de 106,5 milliards des dépôts transférables

La situation estimée des institutions de dépôts à fin janvier 2018, comparée à celle de la fin du mois précédent, fait ressortir une expansion de la masse monétaire. En contrepartie, une augmentation des actifs extérieurs nets et un renforcement de l’encours des créances intérieures sont notés.

La masse monétaire a progressé de 63,1 milliards, en variation mensuelle, pour atteindre 4789,6 milliards à fin janvier 2018, apprend-on de la  Direction de la prévision et des études économiques (Dpee). Cette évolution, explique-t-on, est perceptible à travers les dépôts transférables (2205,9 milliards) qui ont augmenté de 106,5 milliards. Par contre, la circulation fiduciaire (billets et pièces hors banques) a baissé de 13,3 milliards sur la période pour ressortir à 1134,3 milliards. De même, les autres dépôts inclus dans la masse monétaire se sont repliés de 30,1 milliards pour se situer à 1449,4 milliards. Sur un an, la liquidité globale de l’économie est en expansion de 626 milliards, ou 15%, à fin janvier 2018. Durant  cette  période, les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts sont ressortis à 1503,5 milliards, en hausse de 88,1 milliards ou 6,2% par rapport à la fin du mois précédent. Cette transformation est imputable aussi bien à la Banque centrale, dont la position extérieure nette  s’est améliorée de 56 milliards, qu’aux banques primaires qui ont enregistré une augmentation de 32,1 milliards de leurs avoirs extérieurs nets. Comparativement à fin janvier 2017, les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts ont augmenté de 425,3 milliards ou 39,4%, à fin janvier 2018. S’agissant de l’encours des créances intérieures des institutions de dépôts,  la Dpee  soutient qu’il s’est renforcé de 426,9 milliards, entre fin décembre 2017 et fin janvier 2018, pour se chiffrer à 4606,5 milliards, tiré par les créances sur le secteur privé qui sont ressorties à 4103,1 milliards. Les crédits nets à l’administration centrale ont également progressé, en variation mensuelle, pour se chiffrer à 503,4 milliards. Sur une base annuelle, l’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 858,3 milliards ou 22,9%, à fin janvier 2018.

Z.BADJI

À voir aussi

Production industrielle: L’activité a connu une hausse de 3,1%

L’activité des industries extractives, chimiques, de production d’énergie, du papier et du carton, de même …

Aéroports du Sénégal: Une hausse de 93.624 passagers

Le total des passagers enregistrés à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), et dans les aéroports …