Accueil / FAITS DIVERS / MORT TRAGIQUE : Il asperge d’essence son amant et met le feu

MORT TRAGIQUE : Il asperge d’essence son amant et met le feu

Une jeune dame du nom de Maguette Dione, mariée depuis le 28 Février 2007, à un Français qui se trouve présentement hors du Sénégal, a été brûlée vive par son amant, au quartier Grand Mbour de Thiès. Son bourreau a pour nom Baye Fall avec qui elle vivait en concubinage depuis longtemps, bien avant son mariage avec l’expatrié sans que ce dernier ne soit au courant.

Source : Le Soleil
Il ressort de nos sources que Maguette Dione, originaire de Dakar, précisément aux Parcelles Assainies, avait présenté Baye Fall à son époux comme étant son cousin. Mais c’est au fil du temps que leurs relations amoureuses commençaient à connaître une nouvelle tournure ponctuée par des dissensions qui ont fini par agacer la dame qui a en charge ses deux enfants âgés l’un de 8 ans et l’autre de 4 ans.

C’est en sentant des signes de séparation que Baye Fall, qui ne cessait de proférer des menaces envers sa maîtresse si toutefois elle l’abandonnait, a alors décidé de mettre celles-ci en exécution sans tenir compte de toute l’attention dont il était l’objet de la part de la femme (au plan des traitements alimentaires et de l’habillement sans compter l’argent puisé de son mari qu’elle lui remettait).

Mais avant de passer aux actes, l’énergumène se rendit à une station où il se procura une bouteille pleine d’essence avant de se rendre, le samedi 21 juillet, vers 15 heures, à la maison de Maguette Dione.

Dès qu’il fit irruption dans la chambre, sans crier gare, Baye Fall ferma la porte à clé avant d’asperger tout le contenu de la bouteille d’essence sur la dame. Il n’hésita pas un instant à mettre le feu sur cette dernière. En ce moment, Maguette Dione se trouvait dans sa chambre disposant des meubles de luxe pendant que sa bonne et ses deux fils et des enfants de sa sœur en vacances à Mbour dormaient tranquillement dans le salon. Les sapeurs pompiers, prévenus aussitôt, se sont rendus sur les lieux en procédant à l’évacuation de Baye Fall, la domestique et la pauvre dame au district sanitaire de Mbour puis à l’hôpital principal de Dakar où Maguette Dione a rendu l’âme le lendemain dimanche. Les policiers ont procédé au constat judiciaire avant que le corps de la dame ne soit rendu à ses parents demeurant aux Parcelles Assainies à Dakar pour les besoins de l’inhumation. Ceci pendant que Baye Fall et la bonne de la victime se trouvent en réanimation à l’hôpital Principal où ils luttent entre la vie et la mort.


À voir aussi

Thiès : Le corps d’un bébé découvert dans un dépôt d’ordures

Horreur à Thiès. Le corps sans vie d’un nouveau-né de sexe masculin,  a été découvert …

Les agresseurs du policier risque 15 ans ferme

A bord de leur scooter, Babacar et Cie agressaient les honnêtes citoyens. Malheureusement pour eux, …