Contributions

MORTELS DAARAS ! (Par Alioune Badara Niang)

  • Date: 30 juillet 2015

Quel spectacle déchirant ! Cet horrible « air» de SAMBA (rien à voir avec la danse), du prénom du tortionnaire « maitre » coranique qui a battu à mort, Dame Dieng, un jeune talibé âgé seulement d’une dizaine d’années. Cette violence qui heurte la conscience humaine (une imbécilité !), doit nous amener à cesser ce déni de réalité car l’aveuglement général est effarant et nous interroger sérieusement, sur la situation de nos Daaras, jadis lieux d’excellence d’apprentissage, de formation et de socialisation. Sont-ils devenus des symboles de la violence éducative ? Seulement, les clichés ont la peau dure, en ce sens que ce n’est pas la première fois que des drames, certes qui n’aboutissent pas toujours forcément à la mort de l’apprenant (heureusement), sont relevés dans les Daaras avec des sévices corporels, parfois sexuels et mauvais traitements en tous genres, physiques et psychologiques, qu’ont fait subir au(x) talibé(s). Des milliers sont ainsi victimes de violation de leur droit au respect de la dignité humaine et de l’intégrité physique. Le plus souvent par leurs  maîtres coraniques (ou des vaseux qui se présentent comme tels). Ils font mendier les enfants, ils les maltraitent jusqu’à la mort parfois au nom d’un Allah importé ! Comment penser qu’ils remplissent leur rôle d’éducateur en l’occurrence? Ce n’est plus du mécontentement, c’est une levée de boucliers massive contre ces chantres de traitements humiliants, dégradants ou avilissants infligés à l’enfant dans les Daaras. Il est temps d’agir avec détermination, et avec tous les moyens nécessaires, pour que l’enfant en général, le talibé en particulier, cesse d’être nié en tant que personne digne de respect et ayant des droits propres. Quitte à créer un mécanisme de prévention de « traitement inhumain et dégradant » en permettant à des experts, des spécialistes de l’enfance, de visiter régulièrement les Daaras afin d’améliorer le repérage, le signalement et le suivi des talibés maltraités. Avec l’aide des pouvoirs publics, qui ont l’ambitieux projet d’installer 64 Daaras modernes dans toutes les régions du Pays (une excellente initiative qui va accompagner le projet de loi sur la modernisation des Daaras), la Société tout entière doit se mobiliser pour dire …. STOP !

aliounebadaraniangjunior@gmail.com     

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15